L’Arabie Saoudite a été touché avec une avalanche de nouvelles négatives ces derniers temps, ponctuées par les enfants émaciés de la guerre du Yémen et l’assassinat d’un journaliste de premier plan, peut-être sous les ordres du prince héritier Mohammed bin Salman. Maintenant, le prince fait face à un revers de relations publiques dans une autre arène : les échecs.

L’instance dirigeante internationale des échecs a privé l’Arabie saoudite de son droit d’organiser un tournoi de premier plan quelques semaines avant sa tenue dans le pays pour la deuxième année consécutive. La Fédération Internationale des Échecs, une organisation mystérieuse, a annoncé que l’événement, les Championnats du Monde de Rapid et de Blitz, aurait lieu en Russie.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’annonce faite dans une publication sur Twitter n’a pas expliqué la raison de ce changement soudain. Mais un groupe juridique sans but lucratif qui représente les joueurs d’échecs israéliens, qui ont été interdits d’assister au tournoi par les Saoudiens en 2017, a déclaré lundi que la décision avait été prise après avoir fait pression sur l’association, connue sous le nom de FIDE, pour qu’elle agisse.

Dans un communiqué, le groupe de défense des droits, le Lawfare Project, a déclaré que le groupe d’échecs n’avait pas réussi à appliquer des politiques qui rejetaient ‘un traitement discriminatoire pour des raisons nationales, politiques, raciales, sociales ou religieuses ou pour des raisons de genre’. La compétition d’échecs doit permettre l’accès «aux représentants de toutes les fédérations», conformément aux règles de l’association citées dans le projet Lawfare.

‘Nous ne pouvions pas attendre que la FIDE fasse le nécessaire’, a déclaré Brooke Goldstein, directrice exécutive du projet Lawfare. ‘Nous sommes fiers d’avoir soutenu cette action, qui garantit qu’aucun joueur d’échecs ne sera banni d’un tournoi en raison de sa nationalité.’

Il n’y a pas eu de commentaire immédiat de l’Arabie saoudite.

L’Arabie saoudite a décrit l’organisation de son tournoi de 2017 comme un exemple de la manière dont le prince Mohammed a cherché à moderniser le pays et à le rendre plus inclusif. Les Saoudiens avaient alors souligné qu’ils autoriseraient les femmes à participer sans la couverture complète exigée des femmes dans les espaces publics du royaume.

Mais l’Arabie saoudite est l’un des nombreux pays arabes qui interdisent habituellement les Israéliens. Sa décision en 2017 de refuser les visas aux joueurs d’échecs israéliens a été largement dénoncée et de nombreux candidats ont boycotté le tournoi.

Emil Sutovsky, un grand maître d’échecs israélien qui est devenu directeur général de la FIDE cette année, n’a pu être joint pour commenter. Selon des agences de presse israéliennes, il aurait déclaré dans un courriel que ‘les championnats ont été déplacés d’Arabie Saoudite vers la Russie en raison de la politique adoptée par les organisateurs saoudiens’.

Il est des petits clics qui peuvent avoir un grand impact. Infos-Israel.News est un beau projet qui mériterait amplement qu’un vieil adage s’applique à lui : « les petits ruisseaux font les grandes rivières ». Soutenez nous !

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

Vous avez un blog ou un site, et voulez partager nos articles, rendez vous sur notre Page : Un texte d'introduction de l'article de votre choix de 600 mots avec le lien est à votre disponibilité et autorisé à la reproduction dans de telles conditions !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.