Les survivants de l’attaque terroriste de la synagogue à Halle, en Allemagne, ont célébré leur joie en chantant et en dansant dans le bus en se rendant à l’hôpital.

Mais nous devons nous rappeler aussi que deux passants, un homme et une femme ont été tués par ce nazi dans cette attaque.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Pendant que le terroriste essayait tant qu’il peut d’entrer dans la synagogue, la porte est restée fermé, et il a dit lors de ce live en direct :

« Désolé les gars. Je suis un putain d’idiot. Je ne peux pas tuer la merde », en anglais alors qu’il s’éloignait.

L’attaque a été diffusée en direct pendant 35 minutes sur Twitch et a finalement été vue par quelque 2 200 personnes, a déclaré la plate-forme en ligne.

«Le propriétaire du compte a diffusé cet acte horrible en direct sur Twitch pendant 35 minutes, au cours desquelles il a été visionné par environ cinq personnes», a publié la plate-forme de jeu en direct Live Stream.

«Un enregistrement du flux, qui a été généré automatiquement en fonction des paramètres du compte, a été visionné par environ 2 200 personnes au cours des 30 minutes qui ont précédé le retrait de la vidéo et son retrait de Twitch», a déclaré la plate-forme, détenue par Amazon.

À l’intérieur de la synagogue, des fidèles ont assisté aux tentatives de l’agresseur de pénétrer dans le bâtiment avec des caméras de sécurité.

«Nous avons barricadé nos portes depuis l’intérieur et avons attendu la police», a déclaré le chef de la communauté juive Max Privorotzki à Stuttgarter Zeitung.

“Entre les deux, nous avons poursuivi notre service.”

Quelques rues plus loin, le tireur repère un magasin de kebabs et s’arrête, s’emparant de son arsenal.

“Doener. Ça ira, dit-il dans un souffle.

Il jette l’une des bombes à l’intérieur et tire une dernière rafale avec l’automatique avant que celle-ci ne se bloque définitivement.

Mais son arrivée est suffisante pour effrayer les clients et le propriétaire, et plusieurs hommes fuient devant les somptueux bancs recouverts de rouge dans les profondeurs du magasin.

Après être brièvement sorti et avoir effrayé les piétons, il retourne au magasin où il exécute l’un des hommes à bout portant avec deux coups de fusil de chasse, interrompant son cri de «Non!».

Juste avant il a tué une femme dans le dos en la traitant de « cochon »…

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !