En Tunisie, une rumeur aurait commencé à dire que le ministre juif du Tourisme, Roni Trabelsi, organisait une série de concerts d’artistes tunisiens en Israël. 

Lorsqu’un média a tenté de joindre samedi Trabelsi pour commenter la rumeur, il a été informé que le ministre ne publiait pas de déclaration samedi, jours du shabbat.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

En conséquence, les médias tunisiens ont critiqué Trabelsi, demandant « est-ce que la Tunisie est vraiment un État civil ? »

L’avocate Sanaa Dahmani s’est dite surprise et a déclaré que tous les ministres devaient séparer religion et travail.

« Il est impensable qu’un ministre refuse de faire des déclarations ou de travailler à cause de sa religion », a-t-elle déclaré à la radio.

Le ministre a été ridiculisé par les médias tunisiens, qui ont appelé à la nomination d’un ministre chargé du Tourisme samedi, alors que le ministre est occupé par son jour saint.

Il y a eu d’autres éditoriaux critiquant Trabelsi.  Je doute que quiconque puisse critiquer un diplomate tunisien musulman pour avoir refusé d’assister à un repas officiel à l’étranger pendant le ramadan.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !