L’expérience d’un juif, kippa sur la tête, dans un local de migrants en Allemagne.

Jonathan Shay, 28 ans, juif de Tel Aviv, porte une kippa. Il décidé de se rendre dans un local pour migrants en Allemagne, où il réside depuis un an. En effet, il a quitté Tel Aviv pour Berlin.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Cette visite est pour lui très importante : Il a besoin de comprendre quelles seront les réactions de ces réfugiés envers les juifs d’Allemagne.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

Cette visite n’est pas une provocation, il cherche juste à communiquer avec eux et connaître leurs opinions envers Israël et les juifs en général.

Dès l’entrée dans le local de réfugiés, ils découvre que les murs sont tagués par de nombreux messages anti- israélien, on peut voir la carte d’ Israël avec le nom  » Palestine » ou des croix gammées avec juifs et des inscriptions en arabe.

Quand Jonathan Shay s’adresse à une vielle femme et lui dit qu’il est de Tel Aviv, elle s’en va d’un geste de la main. Quand il parle à un jeune homme lui demandant ce qu’il pense des juifs qui habitent en Israël, il lui répond de façon hésitante qu’ils doivent rentrer en Europe.

Les regards des réfugiés sont parfois très menaçants, mais il continue quand même et insiste pour communiquer avec ses futurs Allemands et vérifier s’ils seront des futures ennemis ou amis d’Israël et surtout envers les juifs d’ Allemagne.

Un homme âgé s’approche de Jonathan et lui dit : « Le gouvernement d’Israël est mauvais, mais les gens là-bas sont très gentils », dans un anglais assez approximatif. Cet homme se nomme Ali, il est palestinien et il est né en 1946 à Damas. Ses parents ont fui la guerre après l’indépendance de l’État d’Israël vers la Syrie.

« Pensez-vous que les gens devraient vivre ensemble dans ce pays ? », demande Jonathan. Le vieil homme acquiesce et les deux hommes se serrent la main. Ils se prennent en photo l’un à côté de l’autre et il semble que le père et le fils sont photographiés ensembles.

Mais que pensez de la nouvelle génération ?

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   
🟦 ANNONCE 🟦