Le soldat jordanien Ahmed Daqamseh a ouvert le feu sur les écoliers, tuant sept filles âgées de 13 ou 14 ans et en blessant six autres

Dimanche, les agriculteurs israéliens perdront l’accès à leurs terres sur « l’île de la paix », dans l’enclave frontalière de Naharaim. La deuxième enclave jordanienne, Tsofar , restera utilisée par les Israéliens pendant un an: le roi Abdullah a cédé aux demandes urgentes des diplomates israéliens et a reporté le transfert de Tsofar en Jordanie.

Aux termes du traité de paix de 1994, les terres agricoles des districts de Naharaim et de Zofar, cultivées depuis longtemps par des agriculteurs juifs, ont été conservées après le transfert de ces territoires à la souveraineté de la Jordanie. L’accord était un échange de «gestes de bonne volonté»: Israël accepta de céder les territoires contestés de la Jordanie et le roi Hussein les laissa à leur tour à la disposition réelle des Israéliens.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

L’accord sur le statut de Naharaim et de Zofar prévoyait la possibilité d’une extension, mais les relations entre Israël et la Jordanie se sont tellement détériorées au cours des dernières années que le roi Abdullah, sous la pression du parlement, a annoncé la fin du statut temporaire et le retour des enclaves frontalières en Jordanie.

Beaucoup de terres de la région de Naharaim ont été achetées par des agriculteurs juifs avant la formation de l’État d’Israël. Maintenant, leurs descendants disent que le roi Abdallah peut bloquer leur accès à leurs propres champs, mais ne peut leur enlever leur propriété privée.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !