Mardi, sur tous les écrans installés dans le bâtiment de l’armée américaine, une grande inscription «Hezbollah» est apparue pendant plusieurs minutes.

Cela a été remarqué par les journalistes qui se trouvaient dans le bâtiment. Après avoir posté une photo sur les réseaux sociaux, ils se demandaient ce que c’était ? Pénétration d’ordinateurs du Pentagone par des pirates informatiques d’une organisation terroriste libanaise ou panne d’ordinateur ?

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

En plus de la version pénale, il existe une version indiquant qu’il s’agissait d’une publicité mal montrée pour un programme sur la communauté du renseignement américain diffusé sur CNN.

Les agences gouvernementales américaines s’intéressent depuis longtemps aux pirates iraniens. Il existe des tentatives connues de pirater le système de messagerie, les ordinateurs d’une centrale hydroélectrique près de New York, les serveurs du gouvernement et les Nations Unies.

En ce qui concerne le Hezbollah, son site Web officiel en 2002 a souffert des pirates informatiques israéliens. Il a été piraté et sur la première page, figurait la tête d’un cochon et des insultes en arabe et en anglais.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !