L’Institut israélien pour le développement de la  technologie a déposé une demande de  25.000.000 NIS soit 6.500.000 $ suite à des poursuites contre Microsoft, selon le site Calcalist.

La plainte, déposée la semaine dernière à la Cour de justice de Petah Tikva, accuse Microsoft d’avoir utilisé la propriété intellectuelle développée par Technion et plus précisément par le professeur Ran Smorodinsky.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le procès s’est ouvert :

«Pendant des années, Microsoft a pris des mesures agressives contre quiconque avait le malheur de répliquer un logiciel appartenant à Microsoft sans les autorisations légales »

Aujourd’hui le Technion va contre le géant de la technologie, citant des utilisations illégales élaborées par le personnel de l’institution et par son corps professoral.

La plainte a été déposée, il y a deux ans et demi après que l’état d’Israël a déposé une plainte similaire contre la société pharmaceutique Omrix et son fondateur Robert Taub, arguant que le développement de la « colle biologique » est un produit de la recherche réalisée par le professeur Uriel Martinovic , un employé de l’État au centre de Tel-Hashomer .

En 2008, Microsoft a acquis la propriété intellectuelle  et  la mise en service pour environ 150 millions de $. Le Technion fait maintenant valoir que toutes les productions intellectuelles de l’entreprise ont été crées à partir de travaux de recherche effectués par Rann Smorodinsky, un professeur qui travaille à temps plein à l’École de génie industriel.

«Les droits de propriété intellectuelle, la technologie et les produits du savoir appartiennent au Technion – comme tous les fruits du travail des membres du corps professoral», a t-il été entendu lors du procès.

En Septembre 2006, le Technion a donné une autorisation limitée au professeur Smorodinsky afin de transférer la propriété intellectuelle de l’entreprise, selon des zones limitées de l’entreprise commerciale.

En rétrospective, le Technion affirme maintenant, que la société a violé le permis et engagé le professeur dans le développement de ses produits.

Microsoft Israël a publié une déclaration disant qu’ils étudiaient le dossier et  répondrons sous peu.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !