La politique médicale est devenue soumise aux souhaits du système.

Pendant des années, l’Iran a été l’un des meilleurs systèmes de santé au Moyen-Orient, mais le nouveau virus Corona a montré comment le système de santé du pays est devenu défaillant et incapable, pour des raisons expliquées par deux experts iraniens, dans un article du US New York Times.

Les deux experts, qui ont travaillé en Iran et supervisé des plans de santé dans le pays avant d’être emprisonnés sont partis pour les États-Unis.

Selon l’article, ils ont développé un programme pour prévenir la propagation du sida pendant le règne de Muhammad Khatami et ont ensuite reçu un soutien extérieur, mais après qu’Ahmadinejad est arrivé au pouvoir, les autorités ont commencé à soupçonner tous les collaborateurs d’étrangers et ont mis un terme à un certain nombre de plans de santé extérieurs.

Le gouvernement nous a soutenus au début des années 2000 et le programme de lutte contre le sida a fait de grands progrès, écrivent-ils. À l’automne 2005, Mahmoud Ahmadinejad a remplacé le réformiste Muhammad Khatami à la présidence.

Ahmadinejad soupçonnait les Iraniens de travailler avec des partenaires étrangers et il a insisté pour qu’il n’y ait pas d’homosexuels en Iran. Bientôt, les restrictions au travail des médecins et des experts de la santé se sont multipliées.

La politique médicale de l’époque, passée au gré du régime, y était soumise, ce qui a rendu le pays aujourd’hui peu disposé à répondre à l’ampleur de l’infection et n’a pas pu contenir la propagation du virus.

L’article a déclaré que leur expérience leur avait fait comprendre que la réponse iranienne au virus actuel serait faible, en particulier à la lumière du conflit croissant avec les États-Unis, de l’économie ravagée par les sanctions et de la répression brutale des manifestations de masse en novembre.

Pour confirmer que le système de santé est subordonné au système gouvernemental, les deux experts ont déclaré que bien que des dizaines de personnes soient mortes du virus, les autorités ont refusé de reconnaître le danger.

Le 31 janvier, la Turquie voisin de l’Iran a annulé ses vols vers la Chine et a commencé à vérifier les arrivées étrangères dans ses aéroports, mais Téhéran a ignoré la question.

Des centaines d’étudiants chinois et de jeunes clercs continuent de fréquenter les instituts religieux de Qom, le centre d’étude théologique le plus important pour les musulmans chiites du monde entier, et attirent des pèlerins dans les temples.

Les hommes d’affaires iraniens se rendent souvent en Chine. Des centaines de travailleurs et d’ingénieurs chinois travaillent à travers l’Iran.

Les experts ont été surpris de constater qu’en dépit de l’épidémie du virus, la réponse officielle restait un déni flagrant de l’ampleur de la crise.

Les experts ont conclu que même avec un mauvais assainissement, l’Iran pouvait réduire la propagation de l’infection, mais ce n’est pas le cas.

La leçon, conclut l’article, est la plus importante dans la crise du virus iranien, à savoir que la politique de santé ne doit jamais être politisée, en particulier en ce qui concerne la réponse d’urgence.



❗ REJOIGNEZ NOUS SUR TELEGRAM MAINTENANT ❗

ARTICLES 🔴 ANALYSES 🔴 VIDEOS 🔴AUCUNE CENSURE 🔴 EN DIRECT 🔴 PAS DE SPAM 🔴PAS DE PUB🔴 CHAT POUR TOUT LE MONDE 🔴 CHOMER SHABATH POUR LA PROTECTION DE NOS SOLDATS

   
Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/