L’Iran menace Israël : « Nous dévasterons Tel Aviv et Haïfa »

Le ministre iranien de la Défense, Amir Hatami, a menacé dimanche que son pays donnerait une réponse dévastatrice à toute attaque israélienne et que l’Etat juif était conscient du danger, rapportent les médias iraniens.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Soutenir Infos-Israel.News, c'est soutenir les médias indépendants

DECOUVREZ TOUTES NOS RECETTES SALES ET SUCREES POUR PESSAH

« Parfois, le régime sioniste [Israël], par désespoir, fait de grandes revendications contre la République islamique d’Iran pour la menacer  » , a déclaré Hatami lors d’une cérémonie pour les soldats, selon des informations en anglais sur ses propos. « Vous devez savoir que si vous faites quelque chose, nous dévasterons Tel Aviv et Haïfa. »

Il a poursuivi en disant que l’Iran a tout le pouvoir dont il a besoin pour « maintenir la stabilité du pays » et s’est vanté de sa puissance régionale par le biais de « groupes de résistance ».

Ses remarques sont intervenues après que le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a déclaré la semaine dernière lors d’une interview avec Fox News que si le monde ne faisait pas quelque chose au sujet du programme nucléaire iranien, Israël pourrait agir seul. Il a déclaré qu’Israël mettait à jour ses plans pour une éventuelle frappe militaire.

«Si le monde arrête [l’Iran] plus tôt, tant mieux. Mais sinon, nous devons être indépendants et nous devrons nous défendre », a déclaré le ministre de la Défense.

Publicité 

Israël a mené à deux reprises des frappes militaires contre les programmes nucléaires de ses ennemis – l’Irak en 1981 et la Syrie en 2007 – en vertu de ce que l’on appelle la doctrine Begin, qui soutient que Jérusalem ne permettra pas à un pays ennemi d’obtenir une arme atomique.

Gantz a précédemment averti qu’Israël mènerait une frappe militaire contre l’Iran, si nécessaire.

Ses remarques sont intervenues après qu’Israël ait accusé l’Iran d’avoir attaqué un cargo israélien traversant le golfe Persique à la fin du mois dernier. L’explosion aurait percé deux trous dans le MV Helios Ray à bâbord et deux autres à tribord, juste au-dessus de la ligne de flottaison.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a accusé l’Iran, l’ennemi régional d’Israël, d’attaquer le navire. L’Iran n’a pas tardé à nier l’accusation.

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE