Lutte anti-corona : Le gouvernement d’Israël introduit un régime de zones réglementées dans plusieurs villes

Mardi après-midi, lors d’une réunion du Premier ministre Netanyahu avec le ministre de la Santé Edelstein, le ministre de la Sécurité intérieure Ohana et le chef du SNB, Ben-Shabat, il a été décidé aujourd’hui d’introduire un régime de zone fermée dans de nouvelles villes.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La réunion a discuté des actions du gouvernement au milieu d’une forte augmentation du COVID-19 ces derniers jours. Ce dernier jour, le nombre de nouvelles infections est passé à 377, un niveau record au cours des deux derniers mois.

Mardi soir, le cabinet du coronavirus se réunira pour approuver l’annonce de la zone réglementée dans un certain nombre de zones.

🟦 ANNONCE 🟦

Il a également été décidé que si le taux de croissance du taux d’incidence continue d’augmenter, la question de la surveillance électronique des patients sera soumise au vote du cabinet jusqu’à dimanche prochain.

Hier, le cabinet du coronavirus a approuvé le durcissement des sanctions pour violation des ordonnances du ministère de la Santé : pour non-respect de la « norme pourpre », les entreprises seront fermées immédiatement, et les personnes sortant sans masque paieront une amende de 500 shekels au lieu des 200 précédents.

Publicité 

Le gouvernement prépare le système de santé à une situation de forte augmentation du nombre de patients gravement malades souffrant de problèmes respiratoires. Hier, le cabinet a approuvé un budget pour l’admission dans les services de jusqu’à 2 000 patients COVID nécessitant une ventilation mécanique et le même nombre de patients intubés avec d’autres diagnostics.

Le chef du ministère de la Santé, Edelstein, a visité le département des coronavirus de l’hôpital de Sheba aujourd’hui, où il a confirmé que d’ici le soir, des restrictions seraient introduites dans un certain nombre de districts. « Peut-être dans certains quartiers des villes », a-t-il dit. Julius Edelstein a exprimé l’espoir qu’une forte augmentation des tests et des mesures restrictives « devrait conduire à une diminution de l’incidence dès la semaine prochaine ».

Parmi les zones réglementées se trouvent déjà les quartiers de la ville de Tibériade, et peut-être aussi les quartiers de Bat Yam, Elad et en Galilee, où il y a eu une augmentation du nombre de nouveaux patients. Actuellement, à Tibériade, il y a 50 patients actifs. Quelques patients ont également été découverts dans les quartiers de Kiryat Shmuel, Ramat Tibériade, au niveau des anciens logements, et proche du Kinneret.

 

🟦 ANNONCE 🟦