Miss Univers : Le gouvernement sud-africain retire son soutien à sa candidate qui a refusé le boycott contre Israël

Le gouvernement sud-africain a retiré son soutien à Miss Afrique du Sud après qu’elle ait refusé de se retirer du concours Miss Univers en Israël, au milieu des appels au boycott pour montrer son soutien au peuple palestinien.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Des organisations pro-palestiniennes ont appelé Lalela Mswane, couronnée Miss Afrique du Sud en octobre, et l’organisateur du concours Miss SA à boycotter l’événement de décembre pour condamner le traitement réservé par Israël au peuple palestinien.

Le ministère des Sports, des Arts et de la Culture a déclaré dimanche dans un communiqué qu’il avait tenté de persuader Miss SA de se retirer de l’événement et espère toujours convaincre Mswane.

L’Afrique du Sud a une longue histoire de soutien au peuple palestinien, car beaucoup voient ce qu’ils perçoivent comme le traitement israélien des Palestiniens comme une réminiscence des crimes d’apartheid du pays contre sa population noire.

Israël nie maintenir une politique d’apartheid contre les Palestiniens.

Publicité 

Les partis politiques, y compris le Congrès national africain au pouvoir, et certains des plus grands syndicats du pays soutiennent également le boycott.

« À ce stade, la participation de la soi-disant Miss Afrique du Sud serait sans importance », a déclaré Bram Hanekom, membre du conseil d’administration du groupe de solidarité palestinien Africa4Palestine.

« Personne ne peut dire qu’elle représente le pays… (cela) la laisserait absolument seule avec les organisateurs qui semblent déterminés à aller de l’avant. »

Le gouvernement israélien n’a pas immédiatement commenté. Miss Afrique du Sud n’a pas immédiatement répondu aux messages sollicitant des commentaires. Mswane n’a pas non plus répondu aux messages envoyés aux comptes Instagram lui appartenant et à une fondation qu’elle a créée.

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

🟦 ANNONCE 🟦