Aujourd’hui, la mère de la jeune femme israélienne, Naama Issachar, condamnée à 7,5 ans de prison pour avoir de la marijuana dans des bagages, a rendu visite à sa fille en prison et en a parlé aux médias israéliens.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Elle n’a pas été autorisée à montrer à sa fille des journaux israéliens ayant publié des articles soutenant Naama, mais Yafa Issahar a déclaré à sa fille que beaucoup d’Israéliens et des chefs d’Etat se battaient pour sa libération. Reuven Rivlin et Benjamin Netanyahu ont demandé au président Poutine de gracier Naama.

À cela, la fille répondit: «Je n’en peux plus. J’apprécie tout ce que font la presse et l’État, mais que me donne-t-il? Je suis toujours là. »

La mère dit que Naama a crié et a pleuré. Elle a dit qu’elle était très épuisée et fatiguée. Les conditions israéliennes ont été durcies il y a deux mois et demi, lorsqu’il est devenu évident qu’Israël ne l’échangerait pas contre le hacher informatique russe Burkov.

Naama, selon sa mère, comprend bien la situation dans laquelle elle est devenue une « monnaie d’échange ».

Yafa Issachar a déclaré à sa fille que le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères se battaient pour elle: « Mais je ne sais pas si elle me croit. »

Après la réunion, la mère est sortie avec une liste de produits pour sa fille puis est retournée en prison.

Lundi, un porte-parole du président russe a déclaré que Poutine envisagerait une grâce dès qu’elle l’aurait reçu par la voie diplomatique.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !