Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré mercredi dans un discours enregistré à la Conférence de Vienne sur la lutte contre l’antisémitisme et l’antisionisme que ‘la leçon tirée de la Shoah est qu’il ne faut jamais oublier l’importance de la lutte contre la haine, la barbarie et l’extrémisme. Pour ne pas devenir encore pire. Après la retransmission du discours du Premier ministre Netanyahu à cette occasion, le chancelier autrichien Sebastian Kurtz a prononcé un discours.

Discours du Premier ministre Benjamin Netanyahu à l’événement :

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

‘Salutations chaleureuses de Jérusalem à la conférence intitulée’ Lutte contre l’antisémitisme et l’antisionisme’. C’est le point central de cette conférence. Je remercie mon ami, le chancelier Sebastian Kurtz, et la présidence autrichienne du Conseil de l’Union européenne pour l’organisation de cet événement important à Vienne.

Le chancelier Kurtz, Sebastian, vous êtes un véritable ami d’Israël et un véritable ami du peuple juif. Je vous remercie d’avoir pris une position morale claire contre l’antisémitisme. Vous vous tenez fermement dans vos efforts pour reconnaître l’histoire, défendre la vérité et combattre l’antisémitisme en Autriche et dans toute l’Europe.

La semaine dernière, nous avons célébré le 80e anniversaire de Kristallnacht. Vous avez dit que cette journée rappelait notre responsabilité historique de lutter contre l’antisémitisme sous toutes ses formes, à la fois traditionnelles et modernes.

Cette conférence offre l’occasion de faire avancer des mesures concrètes pour lutter contre toutes les formes d’antisémitisme.

L’Holocauste n’a pas commencé dans les chambres à gaz d’Auschwitz. L’Holocauste a commencé à répandre le discours de haine, à brûler des livres, à casser des vitrines. La leçon tirée de l’Holocauste est qu’il ne faut jamais oublier l’importance de la lutte contre la haine, la barbarie et l’extrémisme – nous devons le faire au début, lorsque nous pouvons toujours empêcher une situation encore plus grave.

Nous assistons aujourd’hui à la recrudescence de l’antisémitisme dans le monde entier. Nous entendons encore de fausses accusations qui décrivent les Juifs comme des sous-hommes. Nous voyons des tentatives de tuer ou de blesser des Juifs au nom d’idéologies extrémistes. Depuis la création de l’État d’Israël, nous sommes confrontés à un nouveau type d’antisémitisme, de tentatives pervers de diaboliser l’État juif et d’empêcher le peuple juif de jouir du droit à l’autodétermination dans la patrie de nos ancêtres, la Terre d’Israël.

Quand chaque nation, à l’exception du peuple juif, a le droit de déterminer son drapeau, son hymne et son identité nationale, on parle d’antisémitisme.

Nous devons unir nos forces pour lutter contre les expressions traditionnelles et modernes de l’antisémitisme. La première étape de cette lutte consiste à définir l’antisémitisme. Le gouvernement israélien, ainsi que sept autres gouvernements européens et le gouvernement autrichien, ont adopté la définition du groupe de travail international sur la mémoire de l’Holocauste. J’exhorte tous les pays à adopter cette définition et à intensifier leurs efforts pour lutter contre l’antisémitisme et son incarnation moderne – l’antisionisme. Il y a une solution à la calomnie – et c’est la vérité.

Je félicite tous ceux qui sont présents aujourd’hui de se tenir aux côtés de la vérité. Je remercie encore le chancelier Kurtz d’avoir lancé cette importante conférence. Nous luttons pour notre avenir commun, pour notre culture commune, et nous allons gagner. ‘

Il est des petits clics qui peuvent avoir un grand impact. Infos-Israel.News est un beau projet qui mériterait amplement qu’un vieil adage s’applique à lui : « les petits ruisseaux font les grandes rivières ». Soutenez nous !

Une remarque à faire sur cet article ? Notre site existe grâce à une équipe de bénévoles, voulez vous en faire partie ? ❣️

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

Vous avez un blog ou un site, et voulez partager nos articles, rendez vous sur notre Page : Un texte d'introduction de l'article de votre choix de 600 mots avec le lien est à votre disponibilité et autorisé à la reproduction dans de telles conditions !

1 COMMENT

  1. les démocraties sont responsables des guerres,puique’elles ne sont pas capables de mettre des gardes « fous » à toutes nos libertés;puissantes armées,bombes atomiques…ne peuvent rien contre des manifestants casseurs:se faire arréter ,peut être? faire de la prison ferme?? en hotel 3 ou 4 étoiles,peine de mort inexistante!,savoir éliminer son ennemi,non,pas possible;comment l’islam en est arriver là,? en coupant des têtes et en pillant tous les pays dans lesquels ils se trouvent actuellement;comment hitler est arrivé au pouvoir? par la démocratie;qu’a t on fait des prisonniers SS et des jeunesses hitlériennes fanatisées et prêtes à tuer pères et mères? à la fin de la guerre ,ils ont étaient remis en circulation comme si de rien n’était,à tel point qu’un rescapé des camps pouvait croiser dans son village le bourreau qui l’avait torturé quelque semaines auparavant.
    le hamas tire des roquettes à l’aveugle pour faire le maximum de morts civils de préférence :aucune réaction du Monde (c’est normal) . Israel se félicite de n’avoir tuer personne parmi la population civile ,aucune réaction (c’est normal),ce n’est pas comme ça qu’on gagne la paix.
    un homme politique français à dit qu’il n’y avait pas de morts juifs dans ces escarmouches avec le hamas ;peut être faut il attendre des missiles sur les grandes villes avec des destructions et des morts pour commencer à prendre conscience des dangers , et en arriver in fine à utiliser les grands moyens comme au Japon et en Allemagne et repartir hélas à zéro.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.