Le Hezbollah a commencé à déployer des troupes syriennes et à proximité du Liban, le long de la frontière israélienne, ont indiqué des dirigeants du Hezbollah au site Internet Daily Bist.

Selon le journal, deux dirigeants du Hezbollah auraient déclaré que le Hezbollah souffrait directement des sanctions économiques imposées par les États-Unis à l’Iran et qu’il était donc prêt à lancer des attaques sur Israël « si l’Iran décide qu’il est temps ».

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Un haut responsable du Hezbollah a déclaré qu’il était possible de déclencher une guerre avec Israël « qui ne serait pas comme la guerre précédente ».

« Les sanctions nous obligent maintenant à faire face au front israélien et nous sommes ceux qui ont tiré le premier coup cette fois-ci », a déclaré le responsable. Il a ajouté qu’à l’heure actuelle, environ 800 combattants sont recrutés pour les placer à la frontière israélo-libanaise.

Il a également déclaré qu’une « nouvelle guerre entraînerait de grandes destructions en Israël et au Liban », mais il a ajouté que « des sanctions qui nuisent à l’économie iranienne et entraînent une réduction significative du soutien financier de l’Iran au Hezbollah pourraient transformer le scénario en un véritable cauchemar ».

« La réponse du Hezbollah est influencée par les actions des États-Unis dans la région, et pas seulement par les actions d’Israël sur le territoire libanais ».

Il a également noté que « si une attaque quelconque blessait l’Iran, la question serait traitée comme si Israël l’attaquait ».

« Avant la guerre civile en Syrie, nous voulions ouvrir un front avec Israël sur les hauteurs du Golan, mais le gouvernement syrien a tracé une ligne rouge, mais à présent, il n’y en a pas. »

« En dépit des difficultés économiques, à tel point que les salaires du Hezbollah ont été réduits de moitié par rapport à ce qu’il était auparavant, l’organisation est militairement forte », a-t-il déclaré.

« Les Américains savent quel type de soldats nous avons, donc l’Iran et le Hezbollah peuvent rappeler au monde entier l’intensité de la guerre », a déclaré un autre responsable du Hezbollah.

Il a noté que bien que la ligne rouge soit stricte pour toute attaque contre l’Iran, cela confirme qu’il existe un fort désir d’éviter la guerre, ce qui indique que le discours flagrant sur le conflit avec Israël a pour but de persuader les États-Unis d’abandonner leur stratégie actuelle.

Il a également déclaré que Netanyahu n’était plus intéressé par un conflit avec le Liban. Tous ses intérêts actuels sont dans le secteur syrien, afin de nuire à l’Iran et au Hezbollah en Syrie, il s’est abstenu d’ouvrir un autre front au Liban et aucune mesure n’a été prise contre le Liban.

IMPORTANT :

Nous subissons actuellement une censure abusive de notre Page Facebook . Par sécurité nous avons mis en ligne une autre Page de secours, veuillez la liker et la faire connaitre à vos amis et proches au cas ou l'actuelle sera fermée.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d'utiliser l'adresse e-mail: [email protected]

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !