Le Premier ministre Netanyahu s’est rendu à Oman et a rencontré son chef d’alors, le sultan Qaboos, en 2018. Selon les informations officielles, le vice-président des États-Unis Mike Pence se rendra en Israël en janvier et pourrait annoncer de nouveaux accords.
Les deux pays les plus susceptibles d’établir des relations diplomatiques avec Israël dans les semaines à venir sont Oman et l’Indonésie, a déclaré dimanche une source diplomatique.

L’administration Trump continue de s’efforcer d’intégrer davantage de pays arabes et musulmans aux accords d’Abraham, dans lesquels les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Soudan et le Maroc ont déjà accepté la normalisation avec Israël.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré samedi soir, après que le Bhoutan a noué des relations avec Israël en dehors du cadre des accords, qu’Israël est « en contact avec d’autres pays qui veulent s’unir et établir des relations avec nous ».

Le ministre de la coopération régionale, Ofir Akunis, a confirmé dimanche matin à la radio de l’armée que le vice-président Mike Pence se rendrait en Israël en janvier. Selon Akunis, Pence pourrait annoncer qu’un autre pays établira des relations avec Israël lors de sa visite.

La source diplomatique a identifié Oman et l’Indonésie comme deux pays avec lesquels les pourparlers ont avancé et la normalisation pourrait être annoncée avant que le président américain Donald Trump ne quitte ses fonctions le 20 janvier.

Vendredi, Oman a salué l’annonce des relations entre Israël et le Maroc, exprimant l’espoir qu’ « ils feront encore plus pour parvenir à une paix globale, juste et durable au Moyen-Orient ».

Publicité 

Netanyahu s’est rendu à Oman et a rencontré son chef d’alors, le sultan Qaboos, en 2018. Israël a entretenu des relations commerciales non officielles avec le pays arabe entre 1994 et 2000, et les pays coopèrent pour s’opposer à l’agression iranienne.

Israël et l’Indonésie n’ont pas de relations diplomatiques formelles, bien qu’il existe entre eux un commerce et un tourisme. L’Indonésie a acheté des armes à Israël dans les années 1970 et 1980, et ses soldats se sont entraînés en Israël.

Plus tard, le Premier ministre de l’époque, Yitzhak Rabin, a rencontré le président indonésien Suharto à Jakarta en 1993.

Contrairement aux rapports des médias hébreux, la source diplomatique a déclaré que la normalisation avec l’Arabie saoudite était peu probable avant la prise de fonction du président élu américain Joe Biden, bien qu’ils aient donné leur approbation tacite aux autres parties des accords abrahamiques.

🔊 Abonnez vous à la nouvelle Newsletter !

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE



IMPORTANT 

Facebook nous censure depuis quelques semaines. La solution ? Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News Sans censure, rejoignez moi sur l'application Telegram : https://t.me/infoisraelnews