Le ministère yéménite de la santé a signalé que des dizaines de personnes avaient été tuées et blessées lors d’une attaque sur le marché. Les rebelles houthis affirment que les assaillants étaient des forces pro-gouvernementales soutenues par l’Arabie saoudite.

Quarante-trois personnes ont été tuées et 63 autres blessées dans une attaque contre un bus transportant des enfants au Yémen, près du marché de la ville de Tasada, dans le nord-ouest du pays, a indiqué le ministère yéménite de la Santé. La Croix-Rouge a ajouté que « suite à l’attaque d’un bus sur le marché du district, des dizaines de personnes ont été évacuées vers l’hôpital ».

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Selon des informations télévisées identifiées par les rebelles Houthi, le bus a été bombardé par les forces saoudiennes soutenant le gouvernement. Le rédacteur en chef du journal Yemen Post a ajouté dans une conversation avec Al-Jazeera que « dès que l’autobus est arrivé sur le marché, les forces de la coalition saoudienne l’ont attaqué ».

Avec le soutien logistique des Etats-Unis, l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis, ont mené des attaques au Yémen pour aider le gouvernement du président Abed Rabbo Mansour Hadi, qui fait face à de nombreux problèmes à cause des rebelles, soutenus par l’Iran.

La coalition saoudienne a déclaré que l’attaque visait des lance-roquettes. Selon un communiqué publié par l’agence de presse saoudienne, l’attaque a été menée conformément au droit international humanitaire. Le porte-parole de la coalition, Turki al-Maliki, a également affirmé que les Houthis utilisaient des enfants comme boucliers humains.

Au début du mois, au moins 55 personnes, dont des femmes et des enfants, ont été tuées lors du bombardement de l’Arabie saoudite et des Émirats arabes unis au port d’Al Khudeida.

 

Aujourd’hui, Israel a reçu plus de 180 roquettes et Tsahal a répliqué en tirant sur 150 cibles, et pourtant les médias vont tous se tourner contre Israel, sachant que parmi les morts palestiniens, il y a un seul terroriste (voir photo au dessous).

Les Gazaouis accusent Israel d’avoir tué une mère et son enfant, les corps n’ont jamais été vu dans les médias arabes , mais seulement une boite en guise de cercueil avec une photo (voir ci dessous). Situation étonnante car les palestiniens montrent toujours « leurs morts » afin de sensibiliser l’opinion injustement.

Ces photos (ci dessous) sont vraies et datent de quelques minutes, ce sont tous des enfants tués au Yemen et pas à Gaza, et elles sont vraies et non au profit de faux  « refugiés palestiniens » de Gaza …

 

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

6 COMMENTS

  1. Comme les enfants syriens, les enfants yéménites n’intéressent pas les petits coeurs sensibles qui ne s’émeuvent que sur les gazaouis. Ils n’auront droit à aucune convocation d’Assemblée de l’Onu, aucune condamnation internationale et à peine un entrefilet dans les medias.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.