La police de Seine-Saint-Denis, dans la banlieue de Paris, en France, enquête sur un vol avec violence commis lundi dernier contre une famille juive, la famille Hazan, ainsi que sur des menaces de meurtre explicites.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Pour voir la photo de la victime cliquez ICI 

Un homme est entré dans le bâtiment et sonna à la porte où il y avait une mezouza ; Le propriétaire qui attendait la venue de son frère a ouvert la porte sans vérifier et a vu quatre autres personnes apparaître tout à coup.

Ce groupe de musulman n’était pas armé, les bandits ont demandé à l’homme de leur remettre de l’argent et des objets de valeur ; La victime a résisté, les voleurs ont agressé sa femme, l’ont saisie à la gorge et menacé de tuer son mari si elle ne répondait pas à leurs exigences.

Mardi, le rapport Geller a publié une interview du couple ultra-orthodoxe attaqué ; Il est apparu que les quatre membres du groupe musulman avaient vu la mezouza à la porte et et ont choisi cette maison. Le couple juif a été brutalement battu et volé pendant trente minutes d’enfer. Les voleurs  demandaient de l’argent ; «Nous savons que vous avez de l’argent».

 

La Seine-Saint-Denis devient de plus en plus une région musulmane. Dans le passé, c’était le siège de communautés juives prospères ; Aujourd’hui, l’endroit est presque vide de Juifs.

Hazan vivait dans un petit appartement dans un ensemble de logements à loyer modéré ; Il a une mezouza devant son domicile, la seule mezouza dans le bâtiment étant celle de Shalom Hazan et de sa femme Joël.

Ils sont les seuls juifs restants dans le bâtiment. ‘Shalom, 63 ans, a essayé de se battre avec eux alors que trois d’entre eux l’ont battu violemment. Le quatrième a attaqué sa femme : ‘Montrez-nous où est l’argent ou nous allons tuer votre mari ont ils crié .Et ils ont tout prit ‘, a déclaré Hazan.

 

Shalom Hazan et sa femme habitent dans ce minuscule appartement depuis 1985. C’était un quartier juif sûr. Quand les musulmans sont entrés, les Juifs ont été forcés de partir. Selon le projet où vit le couple Hazan, 90% d’entre eux étaient juifs.

À présent, Shalom Hazan est le dernier Juif et il a décidé qu’il devait lui aussi partir. Il est effrayé, de même que sa femme. ‘Il était très courageux, ils l’ont gardé une demi-heure pour le battre et piller l’appartement’, a déclaré sa femme. Il a réussi à se lever et à sortir sur le balcon de son appartement situé au premier étage. Il a essayé de crier de l’aide à ses voisins et a crié à son voisin musulman par le balcon du voisin dont la porte était ouverte mais, ils lui ont fermé la porte ; Il a crié fébrilement à l’aide, demandant aux gens d’appeler la police.

Les habitants des bâtiments musul-mans ont ignoré ses appels. Un voisin qui vit au quatrième étage, l’a entendu et a appelé la police. ‘Les cris de Hazan ont finalement effrayé le gang violent, qui s’est enfui avec tous les bijoux, l’argent et d’autres objets trouvés dans la maison. La police n’a même pas nommé cette agression « un crime motivé par la haine » – tout comme les atrocités antisémites contre Ilan Halimi et Sarah Halimi.

« La police est impuissante, elle a peur des voyous ‘, a déclaré sa femme. Shalom Hazan souffre de plusieurs coupures et de nombreuses blessures graves ainsi que d’une grave commotion cérébrale. Il s’est effondré dans la synagogue après l’incident.

Ilan Halimi est un jeune juif français qui a été enlevé le 20 janvier 2006 à l’âge de 23 ans par une bande d’immigrés musulmans et a été torturé à mort pendant environ trois semaines le 13 février.

Halimi a été retrouvé près d’une voie de chemin de fer dans le quartier sinistré au sud de Paris. Il était entre la vie et la mort mais il est décédé sur le chemin de l’hôpital.

Sarah Halimi a été assassinée il y a deux ans par son voisin musulman.  Vers 4 h 30, le voisin musulman s’est rendu à son appartement et la femme s’est réveillée puis il  l’a poignardée à mort et l’a poussée du balcon où elle est décédée.

Certains des lecteurs me disent qu'ils ne recoivent plus les notifications d'Infos Israel News et des autres sites comme Rak Be Israel ou CQVC, je vous ai fait cette petite vidéo pour vous aider à faire revenir les notifications de façon très simple ! 🙂 Bonne journée à tous !    



 
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr

3 COMMENTS

  1. Je suis désolée et j’ai bien mal au coeur pour vous .
    Quashem vous venge.
    Quant a soussou ne fait pas semblant les juifs ne peuvent pas mettre les pieds en saine saint denis.jetais inscrite a paris 8pour des études par correspondance.lorsque j’ai passée des examens a l’ambassade de tel aviv les copies ont disparues a l’Université.lorque j’ai passé des exams sur place a l’Université il y a eu plusieurs comportement inacceptable de la part de personnes présentes l’as bas.
    Un homme de couleur faisait que nous coller et demandé de l’argent en disant les juifs on de l’argent et il a insisté près d’une demi heure et lorsque que j’ai commandé un café il me l’a volé.un autre nous a hurlé dessus dans le couloir que l’on devais se pousser quand il voulait passé c’était assez choquant.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.