Projet de loi : Les soldats pourront ouvrir le feu sur un voleur d’armes à feu de l’armée

Le député Uzi Dayan (Likoud) lance un projet de loi qui permettra aux soldats d’ouvrir le feu sur quiconque tente de détourner ou de voler leurs armes, comme l’a rapporté hier soir Israël Hayom.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Soutenir Infos-Israel.News, c'est soutenir les médias indépendants

DECOUVREZ TOUTES NOS RECETTES SALES ET SUCREES POUR PESSAH

Dayan, qui était le chef d’état-major adjoint, a déclaré qu’ « une telle loi est nécessaire pour rétablir la dissuasion des soldats des FDI, qui a été érodée. Tout celui qui planifiera de voler des armes doit savoir que sa vie sera en danger à partir du moment où il entre en contact avec un soldat. « Le député Dayan, avec les députés Shevach Stern et Arik Kellner du Likoud, ont lancé un projet de loi spécial sur cette question avec la signature de 25 députés.

Meir Indor, président de l’organisation des victimes du terrorisme, Almagor, qui est partenaire de l’initiative, a déclaré : «Les soldats ne doivent pas être confrontés à un dilemme qui met leur vie en danger, alors qu’ils sont attaqués et leurs armes volées. Ces armes sont ensuite utilisées dans des attaques terroristes et des gangs criminels. Un enlèvement est une attaque terroriste et la guerre doit être déclarée contre les auteurs des attentats. « 

La « loi du Sud », approuvée par la Knesset en 2008, stipule que « une personne ne peut être tenue pénalement responsable d’un acte qui était immédiatement nécessaire pour repousser quiconque pénétrait par effraction dans sa résidence, son entreprise ou sa ferme, dans l’intention de commettre une infraction. »

Publicité 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE