Selon ce site  :

En 1957, un télégramme spécial fut envoyé à l’équipe de football Hapoel Tel Aviv. Juste avant d’entreprendre un voyage de célébration aux États-Unis à l’occasion du neuvième anniversaire de l’État d’Israël, on a demandé aux joueurs : «Quel Américain aimeriez-vous rencontrer pendant votre voyage?»

Les joueurs ont répondu sans hésiter : «En tant qu’athlètes, nous aimerions rencontrer les Dodgers de Brooklyn. En tant qu’hommes, Marilyn Monroe. » Cela a nécessité plusieurs appels téléphoniques, mais le souhait des joueurs s’est finalement réalisé.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Un match de football amical a eu lieu le 12 mai 1957 entre Hapoel et une équipe d’étoiles américaines, sous le slogan «Vive l’État d’Israël !». Le lieu était historique, Ebbets Field, domicile du club de Brooklyn. Les Dodgers,  déménageaient sous le soleil de Los Angeles plus tard cette année-là. Dans les tribunes, le maire de New York, Robert Wagner, l’ambassadeur d’Israël aux États-Unis, Abba Eban, des sénateurs, des personnalités culturelles, des représentants d’organisations juives et bien d’autres. Pour couronner le tout, Mme Marilyn Monroe eu l’honneur de lancer le jeu !

Tout à coup, une décapotable ouverte a fait irruption dans le stade « ,  écrit Dan Pachter dans le  quotidien israélien  Davar Daily , » et à l’arrière, elle se trouvait – la mascotte de Hapoel – la star du cinéma, Marilyn Monroe !!! Trois points d’exclamation ne suffiront pas pour souligner l’enthousiasme de la foule. Marilyn s’est levée et a salué chaque partie de l’auditoire – la même Marilyn aux cheveux blonds, qui démontre si astucieusement son méfait naturel. Une fanfare et un groupe de pom-pom girls ont marché devant elle et derrière eux – les deux équipes en ligne. « 

Mais le point culminant était la suite :  « La star du film blond est apparu sur le terrain en tenue bleu minimale, avec clivage qui avaient tendance parfois à se plonger dans des dimensions dangereuses, »  selon le  Herut  journal  « Marilyn a dû frapper le ballon pas moins de trois fois – deux fois pour les nombreux photographes réunis sur le terrain et une fois pour les joueurs de football. » Lire le tout.

Roger Waters, le haineux d’Israël avait tout juste 14 ans !

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !