Tsfat

L’Institut de géophysique, après une série de tremblements faibles ces derniers jours, a décrit quelles villes d’Israël se trouvent dans la zone de danger sismique.

Le rift syro-africain qui court le long de la frontière entre Israël et la Jordanie est une zone à haut risque. Les villes de Safed et de Tibériade, au nord, sont exactement à cet emplacement, de sorte que le dernier tremblement de terre a été particulièrement ressenti par leurs habitants. De plus, la zone dangereuse traverse Beit Shean et la vallée du Jourdain jusqu’à la mer Morte et à Eilat.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

La zone d’activité sismique est accrue à travers Nazareth et descend vers la baie de Haïfa, vers les zones densément peuplées du Grand Haïfa, et, plus grave encore, vers les raffineries chimiques et pétrolières. A Haïfa et Krayot, il y a beaucoup de vieilles maisons qui ne peuvent pas résister à un tremblement de terre de 5-6 sur l’échelle de Richter.

Akko et Nahariya, aussi, peuvent nous faire une mauvaise «surprise», bien que le danger soit moindre qu’à Haïfa, mais le centre du pays est relativement protégé des fortes vibrations terrestres.

Des tremblements de terre importants se produisent en Israël tous les 80-100 ans. Le dernier était en 1927. Les sismologues appellent le gouvernement et les habitants à être prêts.

❣️ SOUTENEZ INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

✡️Découvrez le nouveau site de la société Alyaexpress-News: RakBeIsrael.Buzz ✡️

"J'adore votre nouveau site RakBeIsrael, des contenus positifs, loin de la guerre et la politique, que de bonnes nouvelles, merci pour ce rayon de soleil" 

Judith Cohen de Paris 18

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.