« Rave Party » à MASSADA : un père succombe d’un arrêt cardiaque dans l’indifférence totale (vidéos)


L’Événement « Rave Party 424 » à Masada, près de la mer Morte a eu lieu dans la nuit entre jeudi et vendredi (Octobre 23-24). Environ 25 000 fêtards ont dansé pendant plus de 12 heures en continu sur de la musique électronique internationale. Des centaines de tonnes de matériel de sonorisation et d’éclairage de pointe, une grande scène et des moyens pyrotechniques étonnants, et tout cela dans un cadre idéal, dans une nature à couper le souffle : Massada et les rives de la mer Morte. Mais pour l’un d’eux, ce fut la dernière nuit de sa vie.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

A 5h10 du matin, tandis que le super DJ, Paul Oakenfold augmente le son, le MDA a reçu un message, signalant qu’un homme s’était effondré sur le terrain. Les membres du personnel de MDA ont essayé de sauver l’homme de 40 ans, qui a un problème cardiaque. Après 20 minutes de tentatives de réanimation, y compris l’utilisation de médicaments, et les massages, le personnel a été forcé de confirmer sa mort.

🟦 ANNONCE 🟦

Le corps du défunt a été évacué par ambulance et le festival a continué comme prévu, sans faire une pause pour l’événement grave qui venait de se passer. La musique a continué jusqu’à six heures et demie du matin, et ensuite la foule par milliers s’est dispersée.

Selon les témoignages de personnes qui étaient à l’événement, certains disent que Benny Garbi s’est effondré en fin de concert et d’autres à environ à trois heures du matin, mais selon le MDA, il est plus probable qu’il soit mort à cinq heures du matin.

Publicité 

La police israélienne a effectué des test sur Benny ZL afin de vérifier si, il n’avait pas été empoisonné ou drogué, mais selon les résultats la cause de la mort est naturelle.

Benny Garbi était d’origine juive et père de trois filles, éleveur de chiens, publiciste à Tel-Aviv, il  connaissait des centaines de milliers de clubbers, les gens de la vie nocturne, et des producteurs. Le dernier post sur FACEBOOK avant sa mort était : « Ce soir, je serai au festival 424 à Massada. Plus de 25.000 personnes viennent danser et profiter. :))) « .

La famille a été choquée par le comportement des organisateurs du festival de musique techno « 424 ». Un proche de la famille a déclaré: «Un homme est mort pendant ce festival et ils ont continué comme d’habitude, a dansé sur son cadavre…Un homme entre la vie et la mort, ils ont continué à danser pendant que les secouristes tentaient de le sauver , ils ont continué de danser, la musique, la transe, l’alcool, la vie amusante, le chaos. Où est votre humanité? Pourquoi ne pas vous être arrêtés ? Un homme est mort et vous n’arrêtez pas la musique? C’est bizarre. Que craignez-vous ? De rembourser les fêtards ? Ou d’avoir un mauvais renom? « .

La famille n’a appris la mort que le lendemain, à quatre heures de l’après-midi par la police. Les producteurs ont déclaré en réponse: «Aux environs de 05h00 du matin, le MDA a reçu un rapport d’un homme qui s’est effondré sur les lieux du festival, il a eu le secours médicale vers la fin. L’homme est mort d’une insuffisance cardiaque, après tous les efforts du personnel médical, la réanimation a échoué. La production du festival exprime sa profonde tristesse après l’incident et a présenté ses condoléances à la famille endeuillée ».

 
🟦 ANNONCE 🟦