Scoop : Révélations du frére de Mohamed Merah, le terroriste de l’école de Ozar Hathora

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Alyaexpress-News a annoncé [intlink id= »3959″ type= »post »]ICI[/intlink] qu’un commando français ont encerclé une maison dans laquelle un jeune homme de 24 ans du nom de Mohamed, un musulman d’origine algérienne qui a admis avoir assassiné les enfants des écoles juives, après des négociations:

« Il voulait venger le meurtre de palestiniens enfants « .

La chasse contre le djihadiste est bientôt terminé grâce à un commando de la police combinée avec l’arme française . Selon le ministre de l’Intérieur français :

«Notre objectif est d’ arrêter cet assassin vivant. »

Au cours des dernières heures la police a essayé de négocier  par l’intermédiaire de la mère, mais les négociations ont échoué et le suspect a refusé de se rendre,  la police a décidé de débuter un raid. Ce terroriste  « voulait venger le meurtre de les enfants palestiniens « avec son frère qui a donné l’information en incriminant le suspect lui-même.

La police en France, dont 300 membres au sein du commando, ont commencé leur raid sur le quartier à environ 3:00 du matin .

Selon BFM TV, les suspects sont liés au groupe islamique , l’organisation est associé à l’organisation «Al-Qaïda ». Pendant le siège , un échange de tirs a commencé entre la police et le suspect dans l’appartement. Trois policiers ont été blessés dans le genou et l’épaule.

L’appartement est situé non loin de l’école « Ozar Hatorah » ou les 4 Juifs ont été assassinés. Les forces de sécurité français ont rassemblé des renseignements en indiquant que c’est une cellule musulmane extrémiste . La mort des 3 soldats musulmans et d’autres événements sont liés avec ce groupuscule.

Selon la police, le suspect était  en Afghanistan et au Pakistan. Le frère du suspect a déclaré aux policiers qu’ils ont acheté le scooter  pour l’attaque et a demandé a désactivé la puce anti-vol afin qu’on ne retrouve aucune  trace d’eux. La petite amie du frère a également été arrêté dans l’enquête.

Selon le  ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, le suspect a avoué qu’il était au sein des combattants du djihad d’Al -. Qaïda et qu’il voulait venger « les assassinats des enfants  Palestiniens » et il a justifié la mort des trois soldats pour avoir tuer des musulmans. Il a ajouté que la police a parlé avec le frère du suspect qui est un Français de Toulouse.

« Une fois que la police est arrivée devant la maison, il y a eu des tirs à travers la porte »

Suivez nous sur Alyaexpress-News et commentez afin de faire taire enfin le mensonge palestinien et révéler les vérités de notre état d’Israël!

 

 

 

 

.