Selon une source israélienne, le premier ministre Netanyahu s’est secrètement envolé pour la ville de Ni’um en Arabie saoudite hier.

La source israélienne a rapporté que Benjamin Netanyahu s’est rendu en secret hier dans la ville de Ni’um en Arabie saoudite et a tenu une réunion tripartite avec le régent Muhammad bin Salman et le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo.

Le chef du Mossad, Yossi Cohen, a accompagné Netanyahu pendant le voyage.

Une source israélienne a confirmé la nouvelle, mais le bureau du Premier ministre a refusé de commenter. Suite à la publication, le conseiller de Netanyahu, Topaz Locke, a écrit sur Twitter que « Gantz fait de la politique pendant que le Premier ministre fait la paix ».

L’existence de la visite est devenue connue après que des surfeurs, qui s’appuyaient sur des sites pour surveiller les vols, aient signalé un avion qui avait décollé de l’aéroport Ben Gourion vers 20h00 et atterri dans la ville de Ni’um. L., qui est parfois utilisé par Netanyahu, et quelques heures plus tard, un vol en sens inverse a été observé.

Publicité 

Une réunion du cabinet Corona devait avoir lieu hier soir, mais samedi soir, le cabinet du Premier ministre a informé les ministres qu’elle avait été reportée à la journée. L’annonce a affirmé que le report était dû au fait que les ministres Yizhar Shai et Ze’ev Elkin n’avaient pas fini de préparer leurs recommandations concernant l’utilisation de dispositifs de surveillance numérique pour lutter contre les maladies coronariennes. Maintenant, il s’avère que c’était une couverture pour le voyage secret de Netanyahu.

La visite secrète de Netanyahu en Arabie saoudite et sa rencontre avec l’héritier présumé s’inscrivent dans le contexte des accords signés ces dernières semaines entre Israël et les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan, et des nouvelles des pays musulmans et arabes cherchant à établir des relations avec Israël. Selon divers rapports, le régent saoudien soutient la décision de normaliser les relations, mais rencontre l’opposition de son père, le roi Salman bin ‘Abd al-Aziz. Le ministre saoudien des Affaires étrangères Faisal bin Farhan a déclaré mardi que le royaume avait « longtemps soutenu la normalisation avec Israël », mais a souligné qu’un « accord de paix permanent » devait être conclu entre Israël et les Palestiniens avant qu’un État palestinien puisse être établi.

On se souviendra que Pompeo s’est rendu en Israël la semaine dernière et a participé à un sommet tripartite avec Netanyahu et le ministre des Affaires étrangères de Bahreïn ‘Abd al-Latif a-Ziani. Il a exprimé l’espoir qu’ « il y aura de nombreux autres accords plus tard. Ces accords sont importants pour de nombreuses raisons. Ils ouvrent de merveilleuses opportunités pour le commerce et la coopération économique à l’avenir. Ils envoient des messages aux pays nuisibles comme l’Iran, dont l’influence dans la région est en déclin et plus isolée que jamais. » Et Bahreïn prouve qu’une vision de paix peut devenir une réalité. « 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.