Dimanche soir, le gouvernement a approuvé le schéma en fibre optique proposé par le ministre des Communications Yoaz Hendel (Derech Eretz). L’esquisse vise à accélérer le déploiement de l’infrastructure de communication en Israël.

Une fibre optique est une fibre flexible et transparente fabriquée en étirant du verre (silice) ou du plastique à un diamètre légèrement plus épais que celui d’un cheveu humain. Les fibres optiques sont le plus souvent utilisées comme moyen de transmettre la lumière entre les deux extrémités de la fibre et sont largement utilisées dans les communications par fibre optique, où elles permettent une transmission sur de plus longues distances et à des bandes passantes plus élevées (taux de transfert de données) que les câbles électriques. Les fibres sont utilisées à la place des fils métalliques, car les signaux les traversent avec moins de pertes et sont insensibles aux interférences électromagnétiques, contrairement aux fils métalliques.

En 2009, le ministère des Communications a annoncé une révolution – un plan pour connecter toutes les maisons en Israël à la fibre optique. Mais 11 ans plus tard, seul un quart des foyers israéliens bénéficient désormais de la nouvelle technologie.

Bezeq, la plus grande entreprise de communications d’Israël, a été la première à déployer des connexions en fibre optique pour ses clients et a atteint les immeubles d’appartements avec 60% des foyers du pays. Mais ensuite, l’entreprise a découvert que la réglementation l’obligeait à atteindre tous les ménages du pays, ce qui n’était pas rentable. Bezeq a donc cessé de connecter de nouveaux bâtiments, ce qui a laissé le champ à trois acteurs: Cellcom, Partner et Unlimited, qui au cours des deux dernières années ont commencé à offrir à leurs clients un service de fibre optique.

Le nouveau schéma de fibre optique nécessite une modification de la législation qui devrait être approuvée par la Knesset dans le cadre de la loi sur le plan économique. Lorsque cela sera fait, Bezeq sélectionnera les domaines dans lesquels il souhaiterait terminer le déploiement des connexions en fibre optique, qu’il devra achever d’ici cinq ans.

Publicité 

Les domaines que Bezeq préférera ignorer seront desservis par un fonds dans lequel les sociétés de communication donneront un demi pour cent de leurs revenus. Le fonds favorisera la connexion des localités le long de la frontière israélienne.

Le ministre des Communications, Yoaz Hendel, a déclaré dans un communiqué: «Les infrastructures de communication sont un formidable moteur de croissance pour le marché de l’emploi et le PIB. Ils permettent le travail et les études à distance et permettent des conditions de vie avancées dans la périphérie, en mettant l’accent sur les frontières du pays, des communautés en bordure de la bande de Gaza à la frontière égyptienne, jusqu’aux hauteurs du Golan et à la frontière nord.

🔊 Abonnez vous à la nouvelle Newsletter !

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE



IMPORTANT 

Facebook nous censure depuis quelques semaines. La solution ? Pour voir nos articles sur votre fil d'actualité : 1 - Allez sur "Favoris" à gauche du fil d'actualités. 2 - Gérer vos favoris en choisissant Sabrina Netivot ou notre Page Infos Israel News Sans censure, rejoignez moi sur l'application Telegram : https://t.me/infoisraelnews

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.