Tel Aviv a publié ses propres cartes d’Israel pour les écoles décrivant la « ligne verte » comme frontière du pays

Après la fin de la guerre des Six jours, à la suite de laquelle les FDI ont repris des territoires trois fois plus grands que le territoire d’avant-guerre et internationalement reconnu de l’État juif, une décision a été prise lors d’une réunion du cabinet politique de défense du gouvernement de Levi Eshkol de ne plus publier de cartes géographiques officielles de l’État d’Israël.

Cette décision est toujours en vigueur aujourd’hui. À un moment donné, elle était strictement confidentielle, maintenant le procès-verbal de la réunion est ouvert et Haaretz fait connaître au public israélien des pages inconnues de l’histoire nationale. Le gouvernement de Levi Eshkol a consacré plusieurs réunions du cabinet politique de défense à la question des cartes – et les ministres ont décidé à l’unanimité de ne publier désormais que des cartes d' »Israël » – pas de « l’Etat d’Israël » ni d' »Eretz Israël » , mais l’espace qui était sous le contrôle de l’armée israélienne et n’avait à l’époque aucun statut juridique défini.

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

Par la suite, certains de ces territoires ont été officiellement annexés (le Golan et Jérusalem-Est), la péninsule du Sinaï a été rendue à l’Égypte, et ils ont quitté la bande de Gaza en 2005 dans le cadre du « désengagement unilatéral ». Mais les territoires de  Judée-Samarie ne sont toujours pas le territoire souverain de l’État d’Israël pour le monde, cependant, ils sont représentés sur les cartes comme une partie indissociable de celui-ci, sans marquer aucune frontière.

La « Ligne verte », qui jusque-là marquait les frontières de l’État d’Israël, a été effacée de toutes les cartes officielles à l’automne 1967 – comme on le croyait, seulement pendant un certain temps, jusqu’à ce que les nouvelles frontières de l’État soient déterminées – mais le « période de transition » s’éternise depuis la sixième décennie. Israéliens et invités notre pays ne figure pas sur les cartes de la « ligne verte », et le ministère de l’Éducation interdit strictement d’introduire les écoliers aux frontières du territoire souverain de leur pays d’origine Etat.

La mairie de Tel Aviv-Yafo a décidé de violer l’interdiction et a envoyé à toutes les écoles de la ville des cartes géographiques d’Israël non approuvées par le ministère de l’Éducation avec la désignation de la « ligne verte » et la véritable frontière de l’État (y compris le Golan et l’Est Jérusalem), sur laquelle des cartographes ont travaillé pendant deux ans sur ordre du département de l’éducation de la ville.

המפה שתתלה עיריית תל אביב יפו

Cet « arbitraire » a provoqué un scandale universel et une vive réaction du ministère de l’Education – le maire de Tel-Aviv a été accusé d’abus de pouvoir, d’arbitraire, voire d' »une interprétation biaisée du concept de souveraineté ».

Le ministère a sévèrement critiqué les actions de l’administration de la ville et a qualifié la carte préparée par celle-ci de « bureau du maire de Tel-Aviv non professionnel et fictif ».
Tout d’abord, selon les responsables du ministère de l’Education, « une interprétation tendancieuse du concept de « frontières de souveraineté » est inacceptable »

Comme indiqué dans le message du service éducatif, « la carte n’a pas été soumise à approbation, n’a pas reçu d’autorisation et ne peut être admise dans les écoles ni comme support pédagogique ni même comme affiche ». Il est également souligné que la seule organisation autorisée à compiler et à publier des cartes d’Israël est le Centre cartographique d’Israël.

Le bureau du maire a refusé de retirer les cartes, et maintenant, au moins à Tel-Aviv, les écoliers pourront se familiariser avec la véritable histoire et la géographie de leur pays natal.

Selon la mairie, « la carte, créée depuis deux ans, reflète la réalité existante sans censure ni interprétation et permet aux enfants de comprendre la situation objective de la région ».

« Il est important que les élèves sachent ce qu’est le Moyen-Orient et à quel point Israël est petit par rapport aux pays qui l’entourent. Nous sommes convaincus que les directeurs d’école et les enseignants qui connaissent le mieux leurs élèves seront en mesure d’initier les enfants au discours existant dans toutes ses ambiguïté.
Les éducateurs pourront présenter la réalité israélienne telle qu’elle est – parfois contradictoire, parfois sujette à des changements, et parfois changeante en fonction de la ligne politique du gouvernement. Tout cela fait partie de notre passé, de notre présent et de notre avenir commun. »
Il convient de noter que, malgré l’utilisation fréquente dans les médias du terme « ligne verte » comme une sorte de « frontière » des territoires contrôlés, officiellement cette ligne ne définit aucune distinction.
La couleur verte sur les cartes marquait la ligne de cessez-le-feu et de désengagement des forces, comme stipulé par les accords d’armistice entre Israël et les pays arabes voisins signés en 1949, après la guerre d’indépendance. Il est resté pertinent jusqu’à la guerre des Six jours en 1967. »

Notre canal Telegram en temps réel est devenu privé pour des raisons de sécurité, pour le rejoindre veuillez vous rendre avec ce lien : https://t.me/+SHjkfg13uJlbAcnk


Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/