Tibi et Kasif : qu’est-ce qui est permis aux membres de la Knesset qui est interdit aux citoyens ordinaires ?

Plus tôt dans la journée (lundi), nous avons annoncé que la police avait approché le procureur général avec une demande d’ouverture d’une enquête pénale contre les députés Ahmad Tibi et Ofer Kasif de la liste commune. MK Kasif est vu en train d’attaquer un officier de police , et MK Tibi est vu en train d’aider un suspect qui a été arrêté pour échapper aux policiers . En toile de fond des événements de ces derniers jours, le Dr Amir Fox et le Dr Assaf Shapira, chercheurs à l’Israel Democracy Institute, expliquent aux internautes de N12 : À quoi ressemblent les limites de l’immunité pour les membres de la Knesset ?

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Pourquoi les députés obtiennent-ils l’immunité ?

Les membres de la Knesset se voient accorder l’immunité pour leur garantir la liberté d’action d’agir sans crainte dans le cadre de leurs fonctions, et pour assurer leur indépendance vis-à-vis des autres autorités.

Publicité 

De quels types d’immunité les membres de la Knesset bénéficient-ils ?

Les membres de la Knesset ont deux types d’immunité –

Immunité procédurale : empêche la poursuite d’un membre de la Knesset pendant son mandat et concerne toute infraction pour laquelle un acte d’accusation a été déposé contre lui. Dans le passé, cette immunité était accordée automatiquement et, pour la retirer, une demande spéciale du procureur général était nécessaire. Depuis 2005, le député n’a pas d’immunité délibérative automatique – il peut plutôt demander à la Knesset, pour un certain nombre de raisons. Autrement dit, par défaut, il n’y a pas d’immunité délibérative, à moins que la Knesset n’ait décidé de l’accorder.

Le membre de la Knesset bénéficie également de l’immunité procédurale de perquisition ou d’écoute, sous réserve d’exceptions que seul le juge de la Cour suprême doit approuver. Ils bénéficient également de l’immunité de détention – sauf « s’ils sont surpris en train de commettre un crime avec lequel utiliser la force ou troubler la paix ou trahison ».

Immunité substantielle : protège les actions liées au rôle direct du membre de la Knesset, y compris : voter, exprimer une opinion orale ou écrite, ou tout autre acte – à l’intérieur ou à l’extérieur de la Knesset – qui étaient dans l’exercice de son rôle de député de la Knesset. Il s’agit principalement de défendre la liberté d’expression du membre de la Knesset – vote et actions qui remplissent sa fonction.

Cette immunité contredit la responsabilité pénale – elle ne porte pas atteinte après la fin du sacerdoce et ne peut être supprimée. Le tribunal a interprété cette immunité comme ne s’appliquant qu’au « composé de risques naturels » de l’action du député. Son objectif principal est de permettre à l’élu d’agir en tant que parlementaire – de parler, de voter et d’agir librement dans son poste à la Knesset, sans peur des transgressions et des poursuites.

Quelles mesures peuvent être prises contre les membres de la Knesset ?

L’État de droit exige que les membres de la Knesset soient également soumis à la loi, sous réserve de l’immunité matérielle (qui, comme indiqué, n’est utilisée que pour les actions destinées à remplir leur fonction). Une enquête pénale ne peut être ouverte contre eux qu’avec l’approbation du médiateur, et un député peut être arrêté – une détention qui ne sera pas considérée comme une violation de son immunité – « s’il est surpris en train de commettre un crime avec lequel il utilise la force ou le trouble de paix ou de trahison »). Sous réserve de leur demande d’immunité, ils peuvent être poursuivis.

Lorsqu’un membre de la Knesset est soupçonné d’infractions graves, vous pouvez demander à être entendu ou une perquisition est autorisée – sur ordonnance d’un juge de la Cour suprême. La Knesset peut également, si nécessaire après la décision du comité de la Knesset – accorder l’immunité d’arrestation, de perquisition ou d’écoute électronique. La Commission ne peut pas lever l’immunité matérielle.

Dans les cas où un député lève la main ou frappe un représentant officiel de l’État d’Israël, quelles mesures peuvent être prises ?

À première vue, un acte de violence commis par un membre de la Knesset n’est pas protégé par une immunité matérielle – qu’il s’agisse d’un représentant officiel de l’État ou de toute autre personne. Ceci, bien sûr, est soumis aux circonstances du cas spécifique et aux questions de droit de la légitime défense. L’immunité substantielle n’est pas destinée à protéger contre les actes de violence. Après coup, dans la mesure où il existe effectivement des soupçons d’infraction pénale, une enquête peut être ouverte et éventuellement même poursuivie – sous réserve des circonstances de l’incident et d’une demande d’immunité procédurale.

Outre les poursuites pénales, la conduite inappropriée des membres de la Knesset peut être traitée par le biais de la commission d’éthique. Cependant, le comité critique pour le fonctionnement de la Knesset et la confiance du public en elle n’a pas été établi dans la Knesset actuelle – en raison d’un différend entre la coalition et l’opposition. Sans elle, le saccage effréné des membres de la Knesset ne peut être empêché, et sa non-établissement contribue à la détérioration continue du discours à la Knesset et approfondit la crise politique dans laquelle nous nous trouvons.



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !
 
🟦 ANNONCE 🟦