Tueur de Lille : qui est l’auteur présumé de la fusillade ?

 

🟦 ANNONCE 🟦

Fayçal Mokhtari, suspecté du meurtre de deux personnes dans une boîte de nuit lilloise, est toujours en cavale avec son complice. L’homme était déjà connu des services de police. Mais qui est-il ?

Publicité 

Dans la nuit du samedi 30 juin au dimanche 1er juillet, Lille a été le théâtre d’une scène d’horreur. Vers 3 heures du matin, un homme a fait feu, avec une arme de type Kalachnikov, dans une boîte de nuit, « Le Theatro ». Pour les enquêteurs, cet homme à l’arme de guerre pourrait bien être Fayçal Mokhtari, 32 ans. Il aurait été identifié par des témoins. Au moment d’entrer dans la boîte, ce dernier aurait été reconnu par le physionomiste, après une bagarre survenue quelques jours plus tôt. Se voyant alors refuser l’accès au club, il serait revenu pour régler ses comptes d’une manière tragique : en abattant deux personnes, Sabrina, 26 ans, qui travaillait aux vestiaires et un jeune client de 27 ans, Hamza. Avant de tirer en rafale sur la discothèque, tuant ces deux personnes et en blessant six autres, le meurtrier aurait pris son arme dans sa voiture. Avait-il donc planifié son déchaînement de violence ?

Pour l’heure, les policiers n’ont pas réussi à mettre la main sur Fayçal Mokhtari, en fuite avec son complice présumé Djelloul Cherifi, 24 ans, qui n’aurait joué « que » le rôle de chauffeur samedi soir. Les deux hommes auraient pris la fuite en Belgique. Le principal suspect disposerait d’un appartement à Bruxelles, en plus de son logement de Tourcoing. Les enquêteurs ont déjà passé les lieux de résidence des deux hommes au peigne fin. Pour la police, Fayçal Mokhtari est loin d’être un inconnu. Plusieurs fois emprisonné pour des affaires de trafic de stupéfiants, d’abus de confiance et de violences, le jeune homme « a choisi depuis longtemps la voie du crime et du délit mais qui est aussi extrêmement violent », selon Benoît Lecompte, secrétaire régional du syndicat de police Alliance, interrogé sur i-Télé. Son complice présumé serait également connu des services de police mais pour des faits moins graves.

Une information judiciaire pour « assassinat », « tentative d’assassinat » et « détention d’armes de guerre de première catégorie » a été ouverte. Les polices françaises et belges travaillent ensemble pour essayer de retrouver les deux suspects. Fayçal Mokhtari vivait avec une jeune Thaïlandaise à Tourcoing, avec laquelle il se disputait de manière violente, selon le témoignage d’une voisine interrogée par la chaîne i-Télé. Ce père d’une petite fille et d’un petit garçon, restait parfois absent de son domicile durant de longues périodes. La Citroën C5 bleue dans laquelle les deux hommes se sont enfuis n’aurait pas encore été retrouvée. S’est-il aujourd’hui envolé vers un autre pays, peut-être avec son complice ? Certains policiers craignent en tout cas que Fayçal Mokhtari n’est pris la fuite au Maghreb.

 Les témoins du crime ont été très choqués par la fusillade qui a eu lieu dans ce club du centre de Lille :

VIRGINIE RIVIERE, L’Internaute

🟦 ANNONCE 🟦