Un alpiniste israélien renonce au record de l’Everest pour sauver la vie d’un Turc

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

C’est une histoire qui espérons fera réagir les victimes de la désinformation qui pensent que les israéliens sont des agresseurs et des colonisateurs en puissance! Une histoire en Israel qui passera inaperçue car c’est un fait qui est normal, naturel mais qui sera en Europe un véritable exploit….

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

Un alpiniste israélien qui était inférieure à 1.000 mètres de l’Everest pour atteindre le record a renoncé à ce prix afin de sauver la vie d’un alpiniste turc piégé .

Nadav Ben-Yehouda a progressé rapidement dans la nuit glaciale du 19 mai, il a habilement escaladé à travers les 1000 derniers mètres du mont Everest de son sommet – le mont le plus élevé dans le monde avec une altitude de 8848 mètres.

Publicité 

[intlink id= »430″ type= »page »]INSCRIVEZ VOUS A LA NEWSLETTER [/intlink]

Il a continué péniblement jusqu’à ce qu’il est soudainement découvert à 250 m du sommet le corps de Aydin Irmak, 46 ans, vautré sans vie sur les crêtes des glaces.

« Quand j’ai vu vu mon ami Aydin il n’était pas question de le laisser, » a dit Ben-Yehouda , notant que sur le chemin, il avait déjà découvert deux cadavres qui pendaient sur une corde d’escalade.

En fin de compte, quatre personnes sont mortes cette nuit glacée au Mont de l’Everest – mais Ben-Yehouda  ne voulait pas que Irmak fasse partis de ces autres victimes.

 Ce Printemps 2012 restera comme le plus meurtrièr de la saison de l’Everest », a déclaré Ben-Yehuda.

L’israélien a décidé de sauver ce turc de New York et l’a porté sur ses épaules pendant environ huit heures en redescendant le mont Everest sans gants et sans oxygène, car le masque était cassé.

« Vous ne le sentez pas tout de suite lorsque vous escaladez  sans oxygène, mais des que l’oxygène manque, on est sur le point de défaillir en un instant . »

A -40°, les deux hommes avec des brûlures graves sur tout le visage, et les mains non gantées et  Ben-Yehuda avait l’un des doigts complétement noir et il pensais qu’il allait être  amputé, at-il expliqué. Mais finalement, les hommes,ont été repéré par une  hélicoptère qui est venu à leur secours  et de sauver ce turc qui n’avait aucune chance de survie sans le courage de cet israélien. ..

Pour Ben-Yehuda, le choix de renoncer au record de l’Everest et gagner un nouvel ami était simple, une évidence.

Nous aimons la vie … et eux ?

Le partage de nos articles est autorisé par les autres sites avec les conditions suivantes :

Un seul paragraphe publié et diriger le lecteur vers notre site source.

Nous demandons cela car le manque d'audience d'un site le met en danger et aussi par professionnalisme. En effet, nous sommes en ligne depuis 10 ans et partageons avec grand plaisir nos articles.

Merci de respecter nos conditions.

   

 

🟦 ANNONCE 🟦