Un lourd deuil dans le sionisme religieux : le rabbin Haïm Druckman est décédé à l’âge de 90 ans

Le rabbin Haim Druckman, l’aîné des rabbins religieux sionistes et le rabbin le plus influent de la communauté religieuse nationale, est décédé dimanche à l’âge de 90 ans. Le rabbin Druckman a été diagnostiqué , il y a deux semaines du Corona, et sa santé s’est détérioré rapidement. Après un combat pour sa guérison à l’hôpital Hadassah Ein Kerem de Jérusalem, les médecins ont dû le déclarer mort. Ces derniers mois, il a souffert de plusieurs problèmes de santé graves et a été hospitalisé à plusieurs reprises.

Le Centre médical Hadassah a déclaré : « La direction de Hadassah annonce avec une grande tristesse le décès du rabbin Haim Meir Druckman, l’aîné des rabbins religieux sionistes, un éducateur de générations et un grand leader public. Le rabbin a été hospitalisé à Hadassah Ein Kerem dans un état très grave et a été soigné avec dévotion par l’équipe du service de réanimation interne pendant une dizaine de jours. Mais il y a peu de temps, nous avont pas le choix que de constater son décès.Le Centre Médical Hadassah participe au deuil de la famille qu’il accompagne dans cette difficile période et dans le chagrin du grand public. »

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

Le mois dernier, le rabbin Druckman a célébré son 90e anniversaire avec une série de grands événements. Des milliers de personnes se sont rassemblées dans les bâtiments de la nation à Jérusalem et ont chanté pour lui lorsqu’il est monté sur scène dans un fauteuil roulant « parce que tu dures des jours ». « Je suis désolé pour tous les ennuis. Dans l’ensemble, j’ai eu 90 ans, mais si cela ajoute au peuple d’Israël, cela a de la valeur », a déclaré le rabbin aux célébrants.

Le rav a enseigné à de hautes personnalités publiques

Le rabbin Haim Druckman est né en novembre 1932 dans la ville de Kuty en Pologne. Après l’occupation nazie, il se cacha avec ses parents dans une planque creusée sous la maison de son oncle dans la partie non juive de la ville. Plus tard, il s’est enfui avec ses parents en Roumanie et de là a immigré en Terre d’Israël avec un couple juif.

Il a étudié à la yeshiva Bnei Akiva de Kfar Hara’a et s’est enrôlé dans l’IDF dans le cadre du Nahal. Après son service militaire, il a étudié à la yechiva Merkaz à Jérusalem. En 1963, il a été envoyé à la tête de la yeshiva du lycée Or Etzion, et 13 ans plus tard, il a fondé la yeshiva supérieure Or Etzion. De nombreux politiciens et personnalités publiques ont étudié dans ses institutions, dont Benny Gantz, Israel Katz, Dodi Amsalem, Yossi Cohen et bien d’autres.

Pendant plusieurs années, le rabbin Druckman a été membre de la Knesset. A la demande du rabbin Zvi Yehuda Kook, il est rétrogradé à la deuxième place sur la liste du MDF à la Knesset en 1977. Il est nommé en 1981 au poste de ministre du Culte, poste dont il démissionne après sept mois d’échéance. Il a pris sa retraite de la Knesset en 1988, mais y est retourné en -1999 et a été membre de la Knesset jusqu’en 2003. Un an plus tard, il a été nommé chef du système de conversion, un poste qu’il a occupé jusqu’en 2012.

En 1993, alors qu’il se rendait à la localité de Kiryat Arba, des terroristes ont ouvert le feu sur son véhicule. Ils ont assassiné son chauffeur, Efi Ayoubi. Le rabbin Druckman a miraculeusement survécu à l’attaque. À l’époque, on craignait qu’il s’agisse d’une tentative d’assassinat contre le rabbin, car il venait en classe chaque semaine dans la localité et était identifié comme l’un des dirigeants du Gush Amonim et des juifs de Judée-Samarie, et donc un gardien a été placé près de son domicile au centre de Shapira pendant plusieurs mois.

Au cours de la dernière décennie, le rabbin Druckman a établi son statut de rabbin le plus en vue du secteur religieux national, et de nombreuses personnalités publiques et hommes politiques sont venus chez lui dans le centre de Shapira pour le consulter. Dans une interview qu’il a accordée il y a quelques semaines à Israel Hayom, le rabbin Druckman notait : « Je serais heureux que des gens de tous les partis me tendent la main. Certes, je ne suis pas d’accord avec tout le monde, mais je ne doute pas que les deux côtés de la carte politique font ce qu’ils croient être bon pour l’État d’Israël. »

Parce qu’il est impliqué, en tant que personnalité publique importante dans le secteur religieux, il a été lié à plusieurs tempêtes publiques ces dernières années. Ainsi, en mai 2021, le rabbin Druckman a rencontré le président de la Mansour Abbas à l’initiative de Netanyahu, dans le but de former une coalition avec le soutien du parti musulman. Quelques heures plus tard, le président du sionisme religieux, Bezalel Smotrich, est arrivé chez lui avec Orit Struck, ainsi que cinq rabbins religieux nationaux, et ils ont réussi à convaincre le rabbin Druckman que c’était une décision qui nuirait à la droite.

Bien qu’il ait été fortement associé au parti religieux sioniste, le rabbin Druckman a soutenu à contrecœur l’initiative controversée du ministre de la religion de l’époque, Matan Kahana, de réformer la conversion et de permettre aux rabbins des villes de se convertir. On a récemment demandé au rabbin Druckman s’il soutenait toujours une telle décision, et il a répondu par l’affirmative. « C’était comme ça dans le passé et il n’y a aucune raison pour que ce ne soit pas comme ça à l’avenir », a-t-il déclaré.

Le rabbin Druckman a été longuement interviewé par « Israel Hayom » il y a quelques semaines, et ses propos ont provoqué un large tollé médiatique. Entre autres choses, il a déclaré qu’il soutenait un État halakhique, mais a expliqué qu’il ne s’agissait pas de coercition contre qui que ce soit, mais plutôt de maintenir la loi halakhique dans la sphère publique, comme l’interdiction des transports publics le Shabbat.

Le Premier ministre désigné Binyamin Netanyahu a réagi à la mort du rabbin Druckman : « L’État d’Israël a perdu un grand chef spirituel, et j’ai perdu un ami personnel que je respectais beaucoup », a-t-il dit. « La boussole de son chemin était la mission au profit du Clal Israël. L’éducation des jeunes, la croissance du monde sioniste de la Torah et l’orientation des jeunes vers un service significatif dans l’armée israélienne étaient au premier plan de son esprit. Son chemin se poursuivra pendant des générations. »

Notre canal Telegram en temps réel est devenu privé pour des raisons de sécurité, pour le rejoindre veuillez vous rendre avec ce lien : https://t.me/+SHjkfg13uJlbAcnk


Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/