Un officier russe révèle :  » L’armée des mercenaires « Wagner » en Syrie ne vaut rien , ce sont des soldats indignes »

Un officier supérieur du renseignement russe a révélé des détails secrets sur les mercenaires de l’organisation Wagner en Syrie et a révélé les véritables raisons du recrutement des mercenaires du Kremlin aux côtés de la milice d’Assad, ainsi que le nombre de leurs morts ces dernières années.

Marat Gabidolin, ancien chef du bureau de renseignement de l’organisation « Wagner » en Syrie, a déclaré hier dans une interview à une chaîne russe que le recrutement de mercenaires « Wagner » en Syrie était venu pour empêcher la mort de soldats de l’armée russe opérant sur le sol syrien après que le Kremlin se soit rendu compte que la milice Assad (l’armée syrienne) était incapable de mener des opérations terrestres sans le soutien aérien russe.

Gavidolin, qui fut plus tard également le conseiller du « Massacre de Poutine » (Frigzine), a ajouté qu’environ 400 mercenaires wagnériens avaient été tués en Syrie au cours des dernières années et que la société avait versé à leurs familles cinq millions de roubles en compensation du meurtre de leurs fils.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Le responsable russe a également révélé la réalité de la milice d’Assad sur le plan militaire et organisationnel et son rôle dans les opérations militaires dans lesquelles elle a eu lieu, affirmant que « l’armée syrienne n’est pas une armée… la vie des soldats syriens est considérée comme sans valeur en Syrie. »

Concernant le rôle réel des mercenaires « Wagner » et des forces russes dans les opérations militaires aux côtés des milices d’Assad, Gavidolin a déclaré dans une interview : « Les milices syriennes soutenues par la Russie (telles que les forces « Alnimar ») ont régulièrement reçu le crédit des actions menées par Combattants Wagner, par exemple en scannant les villages où l’Etat islamique opérait à Deir ez-Zor, où les soldats syriens ont refusé d’agir contre eux.

Il a également évoqué les tensions survenues entre les forces russes et les combattants de Wagner en Syrie en 2017, et a déclaré que les mercenaires devaient utiliser les hôpitaux militaires syriens pour des soins médicaux au lieu d’utiliser l’hôpital russe de « Hamiim » à Lattaquié, et a ajouté : « Le traitement a été terrible… environ 50 % ont été infectés par la jaunisse » en raison de conditions insalubres.

 

Au cours des dernières années, l’occupation russe a fait venir des mercenaires russes de l’organisation « Wagner » pour soutenir son alliée, la milice Assad, dans les combats qu’elle mène contre l’opposition dans la majeure partie de la Syrie.

Wagner a été fondée en 2014 pour soutenir les séparatistes pro-russes dans l’est de l’Ukraine et reçoit un soutien financier du budget de l’État russe, en plus du soutien en armement du ministère russe de la Défense. L’organisation aurait été fondée par Yevgeny Prigozhin, un homme d’affaires puissant étroitement lié à Vladimir Poutine, et est connu sous le nom de « cuisinier de Poutine ».

En mars 2021, trois organisations syriennes et internationales de défense des droits de l’homme ont déposé une plainte pénale à Moscou contre les mercenaires russes « Wagner » combattant aux côtés de la milice d’Assad dans le contexte du meurtre, de la torture et de la mutilation d’un Syrien il y a des années – une première étape de sa nature contre la Russie et ses mercenaires qui ont participé au massacre du peuple syrien.

La plainte pénale, qui a été déposée dans la capitale Moscou, est venue au nom d’un Syrien qui a été torturé, assassiné, mutilé par six mercenaires russes de l’organisation « Wagner » dans la ville de Homs, à son retour du Liban en 2017, accusé de désertion de la milice Assad.

[signofff]