Un responsable houthi a déclaré mardi que le missile que la milice yéménite soutenue par l’Iran avait utilisé dans son attaque contre une installation Saudi Aramco à Djeddah, en Arabie saoudite, un jour plus tôt aurait dû être utilisé contre Israël.

«En ce qui concerne le ciblage de la ville de Djeddah, nous pensons que ce missile [qui est le nôtre] est censé viser Eilat et non Jeddah, mais comme les agresseurs saoudiens continuent leurs attaques suffocantes contre nous au Yémen, nous sommes obligés d’agir, afin de forcer l’Arabie saoudite à arrêter ses attaques contre le Yémen et à lever son siège sur le Yémen », a déclaré Abd al-Wahhab al-Mahbashi, membre du bureau politique houthi, à la télévision libanaise Al-Mayadeen.

«Sinon, le développement et les essais de ce missile se poursuivront, jusqu’à ce que nous parvenions à pénétrer profondément dans le [territoire] palestinien et à viser l’entité sioniste sur la terre palestinienne bénie», a-t-il dit.

Un missile de croisière Quds 2 développé par les Houthis a été utilisé lors de l’attaque de lundi contre l’Arabie saoudite, a déclaré lundi un porte-parole du groupe. «Quds» est le terme arabe pour Jérusalem.

🟦 ANNONCE 🟦

   

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.