Une britannique et un marocain accusés de complot contre la célèbre synagogue de Milan

Une femme de 40 ans d’origine britannique et un homme de 20 ans marocain ont été arrêtés en Angleterre et en Italie, respectivement, et accusé de complot pour faire sauter la célèbre synagogue  de Milan.

🟦 ANNONCE 🟦

La femme de 40 ans, qui n’a pas été nommée, a été attrapée à l’aube par des agents de Scotland Yard. En même temps, la police italienne a arrêté Mohamed Jarmoune, 20 ans, après des mois de surveillance d’un détective en civil ( à partir d’un compte Facebook).

Jarmoune est un ouvrier métallurgiste habitant  à Brescia, en Italie du Nord et des séquences vidéo diffusées par la police Des agents et des chiens renifleurs ont effectué une recherche approfondie de son appartement.

Les agents ont emmené plusieurs preuves, y compris son ordinateur ainsi que des drapeaux nazis qui ont été trouvés dans l’appartement situé au centre de la ville. Il a déjà été arrêté pour plusieurs comportements terroristes dans le passé.

Cet homme préparait un attentat contre la synagogue juive à Milan et utilisait des informations qu’il avait téléchargé sur internet. La police a révélé qu’il avait des images de la synagogue stockées sur le disque dur de son ordinateur.

Il avait détaillé les différentes mesures de sécurité de la synagogue et un diagramme au crayon qui semble montrer une série de quatre bombonnes de gaz reliées à une batterie,   également été relié à un téléphone mobile, alors que d’autres images ont montré la préparation d’explosifs.

Des agents antiterroristes à Brescia ont également déclaré qu’ils avaient intercepté des messages sur divers sites Web extrémistes islamiques et des forums de discussion,  dans laquelle il parlait de mener une «mission jihad».

Bien que le rôle de la femme dans cette histoire n’est pas très claire, on sait qu’elle a été complice, mais on ne sait pas à quel point.

Une telle attaque en Europe, c’est juste une question de temps. Il y a trop d’hostilité malheureusement.