Au début de la semaine, une délégation d’arabes israéliens du mouvement des « Réservistes du front » est revenue en Israël des États-Unis. Elle a organisé une tournée de conférences dans des communautés et des collèges juifs et chrétiens, décrivant la vie dans l’État d’Israël concernant les minorités face aux organisations de boycott telles que BDS et les organisations de gauche israéliennes telles que B’Tselem et Breaking the Silence.

Le journal de Channel 7 a parlé à l’un des membres de la délégation, Yossouf Haddad, un chrétien arabe israélien, un activiste social du secteur arabe en Israël et un ancien combattant de Tsahal.

« L’une des universités de Houston a écrit sur nos tracts que nous sommes des meurtriers et qu’Israël a un régime d’apartheid avec des balises rouges. C’est pourquoi nous sommes venus ici pour montrer que ce n’est pas vrai et qu’Israël ne tue pas d’enfants ou ne fait pas l’apartheid, et c’est exactement le contraire. Là où B’Tselem et Breaking the Silence le décrivent, nous sommes là pour dire la vérité.

Nous ne donnons pas l’illusion que tout est beau en Israël, mais nous disons la vérité : il y a des failles dans notre société, mais entre la manière dont le pays est décrit et la réalité, il y a un grand vide. Ceux qui parlent sont des musulmans chrétiens et des bédouins. »

Selon lui, cette dernière délégation n’a pas subi de violences physiques au cours de la visite, mais d’autres délégations en ont fait l’expérience. « La plus grande caractéristique est que, quand ils posent des questions et que nous répondons à tout et qu’ils n’ont plus de questions ou que nous commençons à demander, c’est un signe que nous avons gagné. »

On a demandé à Haddad si des discussions plus sérieuses avaient eu lieu au cours de la visite que des polémiques de rue, dans lesquelles ils souhaitaient entendre parler du droit national, problème qui divise également la société israélienne, et il a répondu par l’affirmative. « À Harvard, nous avons donné des conférences à des étudiants en sciences politiques et en relations internationales, et il y avait une grande concentration sur des sujets sérieux. »

« Ma réponse a été que je ne suis pas d’accord avec tous les articles de la loi Nation, mais cette loi parle du sentiment juif d’un peuple qui veut avoir un État et Israël est juif et démocratique… La loi Nation n’a rien changé. »

Haddad ajoute un point sur la loi concernant la nationalité : « La clause manquante dans la loi sur la nationalité est celle qui parle de mes frères druzes, qui méritent d’être mentionnés, et la preuve en est que le Premier ministre et les ministres ont déclaré qu’il pourrait y avoir un problème dans le libellé de la loi… Les secteurs et les membres des minorités qui souhaitent faire partie de l’État et de la société israélienne doivent avoir une place dans la loi en parallèle. »

Haddad paie un prix considérable en Israël, où il ne peut visiter aucun endroit du secteur arabe, et parle des menaces qu’il a subies. « Les obstacles et les défis en Israël et à l’étranger sont assez similaires, mais seulement quand vous parlez de dialogue, sans discours violent, et quand votre objectif est une société meilleure. »

« Dans le secteur arabe, il y a une majorité saine et tranquille, mais nous ne voyons  que l’extrême minorité qui est bruyante. Cela ressemble à tout un secteur, mais, en réalité, ce n’est que la minorité bruyante. » La majorité se tait parce qu’ils ont peur. « D’autre part, un musulman d’Umm al-Fahm m’a écrit en arabe que je disais ce qu’il voulait dire : Je ne souhaite pas que vous mouriez aujourd’hui ou demain. Et s’il n’ose pas parler encore, un jour il parlera. »

Dans les prochains jours, Haddad lancera une campagne d’information en Europe, où il tentera de prouver que « le secteur arabe n’est pas mal traité, du moins pas à cause de l’État d’Israël, mais à cause du leadership arabe qui fait partie du secteur arabe. »

Nous avons lancé une chaîne officielle Telegram avec les informations les plus importantes et les articles les plus intéressants. Rejoignez le lien:  https://t.me/infoisraelnews

🔯Visitez nos autres sites🔯

✔️RakBeIsrael.buzz :   Les bonnes nouvelles d’Israël et les meilleurs conseils

✔️Ougasheli.com : Les recettes faciles pour toute la famille et les gourmands ! ✔️CQVC.online : Ce qu'on vous cache sur les médias (contre la désinformation) ✔️Alyaexpress.News : Tous nos sites réunis ✔️SOS NETIVOT : Toutes nos opérations avec la Roulotte du Hayal (soutien à Tsahal) ✔️IsraelChrono.com : Vos achats pour booster les petites entreprises israéliennes
Comment ajouter notre site sur l’écran d’accueil de votre téléphone ?
C'est très simple !
– Pour Android :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Tapez sur le menu du navigateur, en haut, à droite de votre écran (3 points sur Google chrome)
Tapez sur « Ajouter à l’écran d’accueil »
– Pour Iphone :
Rendez vous sur notre site : https://infos-israel.news/
Cliquez le bouton « Partager » (carré en bas de l’écran, d’où sort une flèche)
Tapez sur « Sur l’écran d’accueil »
Tapez sur « Ajouter »

Pour le partage des articles sur votre site, contactez nous par avance (seul le lien URL est autorisé): sud.israel@yahoo.fr

Nous respectons les droits d'auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d'auteur sur les images mais aussi les sources. Si vous avez identifié une photo ou une source sur laquelle vous possédez des droits d'exclusivités, vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour modifier ou supprimer : sud.israel@yahoo.fr