Une femme médecin attaquée au marteau à la Koupat de la Clalit de Beer Yaacov

La police a arrêté un habitant de Beer Yaakov hier, soupçonné d’avoir tenté d’assassiner un médecin avec un marteau de fer dans une clinique de la ville, et à la fin de l’audience du tribunal maintenant, sa détention a été prolongée jusqu’à dimanche, selon les besoins de l’enquête et de ses conclusions.

Clique ICI- Je m'abonne aux nouvelles infos en direct sur Telegram - Clique ICI 

🟦 ANNONCE 🟦

Les détails de l’enquête à la station de Ramla qui a traité l’incident montrent qu’un résident de Beer Yaakov dans la trentaine est venu au HMO pour recevoir des soins médicaux, mais à un certain moment, le patient a saisi un marteau de fer qu’il avait apporté avec lui et a sévèrement attaqué le médecin à la tête.

À la suite de l’attaque, le médecin a été blessé à la tête et selon des sources médicales elle a été hospitalisé au centre médical Tel Hashomer.

Publicité 

Comme indiqué, après l’arrestation du même patient hier, le tribunal a décidé de prolonger sa détention et de l’envoyer chez des professionnels du diagnostic.

Au cours de l’audience, il est apparu clairement que ce n’est que récemment que le suspect, Yaakov Haba, a fini de purger une peine de prison en raison d’une condamnation pour des infractions antérieures. La police lui impute, outre le délit de tentative de meurtre, également le délit d’attaque, agression d’un agent public, sabotage grave. Au cours de son interrogatoire, il a reconnu être en possession d’un couteau. Mais le couteau n’a pas été retrouvé par la police. Il a en outre été révélé qu’il avait frappé plusieurs fois le médecin avec un marteau. Il a été envoyé pour un examen psychiatrique. Dans la décision de prolonger sa détention, le juge a écrit :
« Le suspect se lie aux faits. C’est une infraction très grave. Blessure à une femme du personnel médical sur fond d’insatisfaction à l’égard du traitement. ‘

La police israélienne a déclaré que « la police considère l’attaque contre les employés publics comme grave et, conformément à la stratégie offensive du district central, s’efforcera d’atteindre toute la sévérité de la loi contre elle ».

« Si dans les dix prochains jours aucune mesure active et efficace n’est prise par les ministères et les autorités compétentes pour éradiquer le phénomène de la violence contre les fonctionnaires – je déclarerai un conflit du travail général dans le secteur public », a menacé le président de la Histadrut, Arnon Bar-David, en commençant par le personnel médical, les travailleurs du secteur public aux chauffeurs de transports en commun. »

Bar-David a ajouté que « la violence à l’encontre des femmes et hommes servant le domaine public est un phénomène qui, malheureusement, ne fait que croître. Les travailleuses et travailleurs sont attaqués et confrontés à l’impuissance des autorités de l’Etat et des forces de l’ordre ».

Pendant ce temps, Bar-David a ordonné de rediffuser ce soir à la télévision la campagne d’information de la Histadrut : « La violence ne marche plus ici. » La campagne a pris de l’ampleur ces dernières semaines et vise à sensibiliser au phénomène de la violence contre les travailleurs et les fonctionnaires. La campagne implique de vrais travailleurs : infirmiers et infirmieres, secrétaire médical, chauffeur de bus, travailleur social, inspecteur du stationnement et travailleurs de la sécurité sociale – qui portent des gilets de protection pendant leur travail.

Pendant ce temps, la grève s’étend et maintenant les pharmaciens et les infirmières de tout le pays se joindront également à la grève, ont déclaré le président de la Fédération , Ilana Cohen et le président du Comité des travailleurs de la Clalit, Prosper Ben Hamo.

Selon l’annonce, les deux ont décidé de fermer toutes les cliniques de la communauté, la santé publique et les hôpitaux demain (jeudi) à la suite de ce qu’ils appellent « l’attaque violente » qui a eu lieu hier au cours de laquelle un autre médecin qui a été attaqué avec une barre de fer a été blessé.

« Nous sommes en état d’urgence dans le système de santé. L' »attaque violente » qui a eu lieu hier fait partie de l’intensification de l’épidémie de violence dans le système de santé », a déclaré Cohen, ajoutant que la violence ne pouvait pas continuer à menacer la sécurité des infirmiers et des travailleurs de la santé. « La violence doit être combattue avec une main lourde, avec détermination et rapidité, ce n’est qu’une question de temps avant le prochain meurtre d’une infirmière ou d’un travailleur de la santé. »

Le beau-frère de la victime a noté que la violence dans le système de santé contre les travailleurs est devenue une véritable épidémie et la grave attaque du médecin hier à Beer Yaakov franchit une ligne rouge qui ne peut être réduite au silence. « Cela ne s’est miraculeusement pas terminé par la mort. Demain, nous suspendrons les activités de toutes les cliniques et hôpitaux exigeant la fin des violences contre les professionnels de santé et l’allocation de ressources immédiates et l’aggravation des peines pour arrêter cette épidémie . Les travailleurs du HMO doivent être protégés. », a déclaré le président du comité des travailleurs de la Clalit.

Comme mentionné, l’Association des pharmaciens a également décidé de se joindre à la grève de demain des différents secteurs de Clalit Health Services. C’est pour protester contre l’attaque contre le médecin hier à la clinique de Beer Yaakov. Demain, les services de pharmacie ne seront pas assurés dans toutes les formations sanitaires de la Clalit, y compris les cliniques communautaires, la santé publique et les hôpitaux.

Le secrétaire général de l’Association des pharmaciens, Shimi Halali, a déclaré aujourd’hui que « Nous, pharmaciens et pharmaciennes, souffrons également de la violence des patients. Peut-être même plus que tout autre secteur des services de santé généraux et des hôpitaux publics. Par conséquent, le syndicat a décidé que notre sang ne continuerait pas à être un no man’s land. Nous n’abandonnerons pas tant que la direction générale n’aura pas pris de mesures concrètes pour assurer la sécurité des pharmaciens et pharmaciennes qui accomplissent un travail sacré pour les patients. »

Pendant ce temps, le ministre de la Santé Nitzan Horowitz a également fait référence à l’attaque et a déclaré lors de la conférence sur la santé du Collège universitaire de Netanya : « Malheureusement, avant de pouvoir parler de technologies et d’innovation, nous devons parler de ce qui s’est passé hier dans la communauté à la Clalit Health Insurance Clinic à Beer Yaakov. Un médecin qui a été sévèrement agressé par un patient. Il y avait des images dures du médecin et cela arrive presque tous les jours. « La violence dans la société israélienne s’aggrave et on la voit partout et surtout dans le système de santé. »

Le ministre a ajouté que « des mesures sérieuses doivent être prises contre les assaillants et le ministère de la Santé n’est pas une force de police. Il y a des policiers et des procureurs et ils devraient poursuivre ces personnes, il n’y a presque pas de poursuites et ils devraient être poursuivis ». Nous allons augmenter la sécurité par des agents de sécurité pour donner plus de sens « La sécurité pour les employés, mais il faut comprendre qu’il n’est pas possible de mettre un agent de sécurité ou un policier partout, et donc il devrait y avoir une application et une sanction importantes car quiconque ose attaquer un personnel médical menace notre santé à tous. C’est le combat de tous.



Je rappelle à tous les lecteurs qu’il y a trois sites liés à la société d'informations de défense d'Israel de la société reconnue Alyaexpress-News 1) Le site Infos Israel News avec le lien Telegram à partager : Lien Telegram à partager : https://t.me/infoisraelnews Lien du site Infos Israel à partager : https://infos-israel.news/
  2) Le site RAK BE ISRAEL pour les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel, pas forcément que la guerre et les attentats, mais aussi les nouvelles decouvertes technologiques, medicales, écologiques, ...et les bons conseils pour nos olim de France ! Lien du site Rak Be Israel à partager : https://rakbeisrael.buzz/
  3) Le site CQVC est plus dans la recherche, les analyses, et les preuves que l'Autorité palestinienne n'a jamais vraiment existé...de quoi vous defendre sur les groupes anti-sionistes, à mort les fakes news ! Lien du site à partager : https://cqvc.online/
  4) Rendez vous aussi sur le site de la société Alyaexpress-News qui réunit les infos de tous nos sites en même temps : Lien du site à partager : https://alyaexpress-news.com/
  5) Et le site Ougasheli pour ceux qui aiment la pâtisserie et la cuisine juive , des recettes qui sont illustrées et expliquées par Sabrina qui est une amoureuse de la bonne cuisine et la pâtisserie fine … Lien du site à partager : https://ougasheli.com/
  6) N'oubliez pas de faire votre shopping sioniste sur Israel Chrono : produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables ! Lien du site à partager : https://israelchrono.com/
  7 ) Cependant nous pensons aussi à nos lecteurs qui veulent se faire connaitre et qui auront la possibilité sur ce groupe d'Alya de 3600 personnes dont nous sommes administrateurs de poster un lien pour votre publicité afin de vous aider dans votre parnassa et votre alya ( les liens des groupes télégram sont interdits) Lien du groupe Alya sans langue de bois : https://www.facebook.com/groups/746330378765450 Partagez nos liens , c'est la seule chose que nous vous demandons en retour, nous ne demandons pas d'argent , pas de conditions , juste partager !
 
🟦 ANNONCE 🟦