L’organisation Stop Antisémitisme a lancé sur son site Internet et ses réseaux sociaux le choix de qui est « l’antisémite de l’année 2023 ».

« L’année dernière, Kanye a remporté le vote. Cette année, 10 nouveaux ennemis des Juifs risquent le déshonneur : aidez-nous à choisir le top 3 (annoncé le 24 décembre), suivi du couronnement du plus grand ennemi des Juifs le 8 janvier 2024 ! ONG en X (ex Twitter).

Les nominés de cette année étaient :

-Ismail Haniyeh, chef du Hamas, le cerveau maléfique du massacre du 7 octobre en Israël, qui a entraîné le meurtre brutal de plus de 1 200 innocents. Cet horrible événement comprenait des agressions sexuelles généralisées contre des hommes, des femmes et des filles dès l’âge de 13 ans, ainsi que l’enlèvement de plus de 200 personnes à Gaza.

-Christopher Pohlhaus, également connu sous le nom de « The Hammer », dirige le groupe nationaliste blanc Blood Tribe. La Tribu des Blood a récemment pris d’assaut une zone proche du campus de l’Université du Wisconsin, scandant « Israël n’est pas notre ami », menaçant « il y aura du sang » et criant des insultes racistes aux passants.

– L’antisémitisme de la députée Rashida Tlaib a atteint un nouveau sommet depuis qu’elle a été surnommée « l’antisémite de la semaine » en 2019. Elle s’est opposée aux projets de loi anti-BDS, a promu des slogans génocidaires et a voté contre la reconnaissance d’Israël comme pays non-apartheid. Elle a également imputé à tort à Israël le terrorisme, l’a accusé de bombardements d’hôpitaux et a soutenu les accusations de génocide.

-Roger Waters, co-fondateur de Pink Floyd, a intensifié son comportement antisémite depuis qu’il a été présenté comme « Antisémite de la semaine » en 2019. Lors de ses concerts, Waters a été photographié portant un costume de type SS, pilotant un cochon. avec l’étoile de David et en comparant Anne Frank à un journaliste palestinien. Waters soutient BDS, assimile Israël à l’Allemagne nazie et a défendu le Hamas.

-Francesca Albanese, nommée rapporteuse spéciale des Nations Unies sur la Palestine, a fait face à des critiques bipartites après une décennie d’antisémitisme. Ses déclarations incluent la comparaison de l’Holocauste à sa Nakba et la qualification d’Israël de régime colonial d’apartheid.

-Lauren Witzke, une trafiquante de drogue reconnue coupable, propage de dangereuses théories du complot antisémite et s’associe à des antisémites connus tels que Nick Fuentes. Sur Twitter, elle promeut le négationnisme et promeut des tropes antisémites sur la double loyauté. Le mépris de Witzke pour Israël est évident dans ses tweets soutenant la réduction du financement fédéral et promouvant la fausse théorie des « Israéliens dansants » du 11 septembre.

-True-See Allah, directeur de l’engagement communautaire au bureau du procureur du district de Boston, est un fervent disciple du leader antisémite de la Nation de l’Islam, Louis Farrakhan. Il a été enregistré en train de perpétuer un stéréotype nuisible concernant la description d’un homme juif en déclarant : “C’était un homme juif qui avait les bras courts et les poches pleines”. Malgré ces informations faisant état d’antisémitisme, il continue d’occuper un poste important au sein du bureau du procureur.

-Gigi Hadid, un mannequin mondial très suivi uniquement sur Instagram, a récemment fait face à des réactions négatives pour avoir diffusé des allégations antisémites nuisibles et infondées. Hadid a approuvé les odieuses diffamations de sang contre la nation juive, alléguant à tort qu’Israël trafiquait des organes palestiniens et emprisonnait et violait des enfants.

-Le membre du Congrès Paul Gosar a fait face à une controverse concernant ses opinions antisémites qui ont conduit à sa destitution des commissions du Congrès. Gosar a publiquement soutenu le nationaliste blanc Vincent James Foxx et a partagé la scène avec Foxx et le négationniste de l’Holocauste Nick Fuentes. Ses tweets en faveur des menaces antisémites de Kanye West et la promotion d’un site Web antisémite à l’occasion de la Journée de commémoration de l’Holocauste ont suscité des critiques nationales.

-Félix Matos Rodríguez favorise activement un environnement antisémite à la CUNY. Les accusations incluent le fait d’ignorer les étudiants et les enseignants juifs, de nommer des dirigeants ayant des liens avec des organisations liées au Hamas et de soutenir des résolutions anti-israéliennes. Les rapports indiquent une augmentation des incidents et des controverses antisémites à la CUNY, particulièrement associés à l’accueil d’orateurs notoires documentés pour leur haine explicite des Juifs.



❗ REJOIGNEZ NOUS SUR TELEGRAM MAINTENANT ❗

ARTICLES 🔴 ANALYSES 🔴 VIDEOS 🔴AUCUNE CENSURE 🔴 EN DIRECT 🔴 PAS DE SPAM 🔴PAS DE PUB🔴 CHAT POUR TOUT LE MONDE 🔴 CHOMER SHABATH POUR LA PROTECTION DE NOS SOLDATS

   
Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/