VIDÉO | Des coquilles d’escargots utilisées pour la coloration des fils de Tsitsit (Techelet) découvertes au Mont du Temple

La coquille d’escargot éventuellement utilisée pour faire le colorant bleu pour les fils de Tsitsit a été découverte au Mont du Temple par la famille Singer qui participe au projet Sifting au Mont du Temple (TMSP).

Le projet archéologique, sous les auspices de l’Université Bar Ilan, a commencé en 1999 après que le Mouvement islamique a mené des travaux de rénovation illégaux sur le Mont du Temple et a éliminé quelque 9 000 tonnes de terre mélangée à des artefacts archéologiques inestimables.

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

Les bulldozers arabes ont détruit des artefacts innombrables qui ont été jetés comme des ordures dans la vallée du Cédron à proximité.

Les archéologues Drs Gabriel Barkay et Zachi Dvira ont récupéré la décharge et ont commencé en 2004 à fouiller dans cette immense montagne de gravats. Leur initiative est devenue la TMSP ayant pour but de sauver des objets anciens et mener des recherches pour améliorer notre compréhension de l’archéologie et l’histoire du Mont du Temple.

Au cours des 12 dernières années, TMSP est devenu un projet « crowdsifting » d’importance internationale, avec l’aide de quelque 200 000 volontaires de tous âges, et des milliers de précieuses découvertes ont été faites afin de déterrer l’histoire oubliée du Mont du Temple.

La fabrication du « tehelet », ce colorant bleu pour les fils des Tsitsits, exige des compétences particulières ainsi que beaucoup d’escargots, selon le blog de TMSP.

Ce colorant peut être recueilli en écrasant les escargots ou par la traite des escargots et la collecte des excrétions. 12 000 escargots pourraient donner 1,4 gramme de colorant, ce qui est assez pour colorer un seul vêtement. De ce fait, ce colorant bleu royal ou Royal Purple était très cher, ce qui en fait un signe quasi exclusif de la royauté.

Fait intéressant, la couleur de ce colorant devient plus dynamique lorsqu’elle est laissée au soleil.

Quand on trouve une coquille dans un endroit aussi éloigné que la mer, et à Jérusalem, cela signifie qu’elle a été utilisée par l’homme pour quelque chose d’autre. Jusqu’à présent, les coquilles de plus de 20 murex ont été découvertes dans les gravats du Mont du Temple, ce qui suppose la présence d’un atelier pour la production de colorant sur le Mont du Temple, pour les tissus utilisés dans ce même endroit. Le blog TMSP spécule que la production de colorant était maintenue sur place pour des raisons de pureté.

TMSP n’a pas encore daté ces coquilles d’escargots, attendant de nouvelles preuves liées à la découverte d’un autre artefact. Leur blog fait remarquer que le coût de datation au carbone étant d’environ 400$ par test, les archéologues attendent plus de 20 coquilles avant de dépenser l’argent et recueillir plus de preuves scientifiques.

Notre canal Telegram en temps réel est devenu privé pour des raisons de sécurité, pour le rejoindre veuillez vous rendre avec ce lien : https://t.me/+SHjkfg13uJlbAcnk


Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liées à toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites réunis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pâtisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaïques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour à des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/