Pour la première fois, une conférence en Israel et plus précisément en Samarie, organisée conjointement par des parlementaires français et le Conseil régional du Shomron, a eu lieu mardi soir. Une conférence qui avait pour thème de combattre bds , une délégitimation antisémite qui sévit en France.

La conférence a traité de la coexistence et de la guerre contre BDS. Yossi Dagan, président du Conseil régional de Samarie, à la tête duquel se trouvaient des députés, dont le député français Sylvain Maillard, un membre du parti LREN en France, un membre du Parlement et un chef adjoint du Parlement français, Meir Habib, et le député Claude Guzagen, .

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Il y avait aussi le propriétaire d’une usine dans la zone industrielle de Barkan cible d’un attentat terroriste et Yael Shevach, qui a perdu son mari, le rabbin Raziel Shevach, assassiné lors d’une attaque par balle alors qu’il rentrait chez lui à Havat Gilad, en Samarie.

Yossi Dagan, président du conseil régional de Shomron, a ouvert la conférence et a déclaré: « Chers membres du Parlement, peuple de la paix et de la liberté, vous êtes de vrais amis d’Israël, nous sommes venus ici pour vous aider en vous racontant la véritable histoire, pour combattre le mensonge et la délégitimation.

Le mouvement BDS est antisémite. C’est une nouvelle forme d’antisémitisme et nous devons le combattre de toutes nos forces.  »

« Les Français ne savent pas où va leur argent et j’appelle les parlementaires à mettre fin au transfert de dizaines de millions d’euros que tout le monde croit aller vers des organisations respectant les droits de l’homme mais qui sont en réalité utilisés pour encourager le meurtre et la terreur », a déclaré M. Dagan.

« Je suis née à Paris il y a 33 ans et quand j’avais 8 ans, mes parents ont immigré en Israël, où j’ai rencontré Raziel, mon mari bien-aimé. Nous nous sommes mariés il y a 12 ans et nous avons eu six enfants adorables », explique Yael Shevach. Il y a un an et demi, mon mari a été assassiné alors qu’il rentrait chez lui par un terroriste qui a déclaré au juge qu’il avait choisi Raziel comme cible en raison de son apparence juive … Nous vivons sous la menace constante du terrorisme et du BDS. Les musulmans, qui ont déjà frappé plusieurs fois en Europe, tente de nous faire du mal aussi ici.

L’Autorité palestinienne traite les terroristes comme des héros. Il donne des salaires pour leurs actions aux meurtriers. En 2004, l’Autorité palestinienne a adopté une loi selon laquelle un terroriste qui avait attaqué des civils, assassiné des femmes et des enfants, avait droit à une aide financière en prison et s’il n’était plus en vie, sa famille avait droit à une indemnité. Ce soutien économique était estimé à 300 millions de dollars en 2016. La famille Fogel, également d’origine française, a été abattue il y a quelques années à Samarie. Les parents et trois de leurs enfants, dont un bébé de 3 mois, ont été brutalement massacrés avec des dizaines de coups de couteau.

Les parents ne sont malheureusement plus là pour témoigner du massacre. Ces mêmes terroristes ont également reçu un paiement de la part de l’Autorité lors de leur arrestation. Les familles des propriétaires de meurtriers ont également reçu un paiement pour le meurtre commis.

Mon message ce soir est simple: cherchez la vérité. De nombreux pays, dont la France, soutiennent financièrement l’Autorité palestinienne. La France a accordé 16 millions d’euros en 2016 à l’Autorité palestinienne. Vérifiez où va votre argent. Vous exigerez qu’il ne se présente pas devant les meurtriers et reproche de nouveau à Israël de compenser les salaires des terroristes par rapport aux budgets alloués à l’Autorité palestinienne – souvenez-vous de moi et de mes enfants.

« Votre discours personnel m’a beaucoup émue », a déclaré Claude Guzagen, membre du Parlement, qui a répondu: « Votre discours m’a beaucoup émue. Lorsque vous donnez de l’argent à l’Autorité palestinienne, vous ne gérez pas cet argent, et vous ne pouvez penser qu’aux meurtriers de votre mari, Au-delà de mon soutien personnel, j’ai compris ce soir que nous devons poursuivre la lutte contre cette exploitation et vous donner tout notre soutien.  »

Meir Habib: « Comment la France peut-elle demander à Israël de dégager de l’Autorité palestinienne 132 millions de dollars qui vont aux familles des terroristes qui ont assassiné le mari de cette femme? » Imaginez ce qui se passerait si, en France, s nous donnerions de l’argent aux meurtriers du Bataklan tous les mois ou de l’hyper-casher ou de « Charlie ». C’ est hallucinatoire qu’il faut se battre pour des choses si triviales.

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

                                            OU 

SOUTENEZ NOS ACTIONS AFIN DE CONTINUER A VOUS DONNER DES INFOS !

❣️ SOUTENEZ L'EQUIPE D'INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

1 COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.