MISE A JOUR :

Le maire a expliqué que l’hypothèse initiale est qu’une bouteille de gaz aurait été le déclencheur de l’explosion.

La déflagration a touché au moins quatre étages de l’immeuble, dans lequel, selon des sources de l’archidiocèse de Madrid, résident des prêtres. C’est le centre paroissial de l’église de la Virgen de la Paloma, qui se trouve derrière. Selon le site Internet de la paroisse, il comprend les bureaux, un centre d’accueil Caritas, huit salles de réunion, une salle et trois maisons pour les prêtres .

Une femme et un homme décédés

Les urgences ont confirmé que deux personnes sont mortes dans l’explosion de gaz dans un immeuble de la rue Toledo à Madrid, qui a causé des blessures mineures à six personnes, une autre modérée et une grave.

Publicité 

L’une des personnes décédées est une femme de 85 ans, et l’autre est un homme sur lequel Emergencias n’a pas encore donné plus d’informations.

Pendant ce temps, un homme de 26 ans a été moyennement gravement blessé avec une fracture de la cheville et un traumatisme lombaire et a été évacué vers l’hôpital de La Paz, tandis qu’un homme de 53 ans a subi une légère blessure à la tête et a été évacué vers l’hôpital de Ramón et Cajal.


Une forte explosion s’est produite vers trois heures de l’après-midi dans le quartier de la Puerta de Toledo, au centre de Madrid. Pour le moment, on ne sait pas s’il a causé des décès.

Un témoin qui se promenait dans le quartier a expliqué au journal ABC que « tout a tremblé comme une bombe » et qu’une « grande partie de la façade est tombée ».

La détonation, très puissante et d’origine encore inconnue, a détruit trois étages du bâtiment situé près d’un résidence pour personnes âgées.

Selon un témoin qui s’est exprimé sur Canal 24 horas, l’explosion s’est produite dans un bâtiment situé entre une maison de retraite et l’Iglesia de la Paloma . De plus, il y a une école à proximité .

« Quelques secondes après l’explosion, nous avons vu une pluie de gravats et beaucoup de fumée », a déclaré ce témoin.

Comme le montrent les images qui circulent sur Internet, une grande partie du bâtiment a explosé et risque de s’effondrer . Pour cette raison, le service d’incendie a demandé que personne ne s’approche de la zone.

L’une des principales préoccupations est que l’explosion s’est produite dans la maison de retraite située dans la zone, bien qu’elle ait été rapidement démentie par le groupe qui gère le site.

De plus, des habitants sont évacués, certains d’entre eux s’abritant dans des bars ouverts du quartier.

Concernant l’école située dans le quartier, les gravats sont tombés dans une cour fermée car elle accumulait encore la neige de la tempête Filomena, donc cela n’aurait affecté aucun enfant.

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE