🔮 FRANCE – OUTRAGE : Un terroriste musulman qui a brutalement assassinĂ© Sarah Halimi jugĂ© inapte Ă  ĂȘtre jugĂ©

Les psychiatres ont conclu que le terroriste musulman qui a assassinĂ© la femme juive Sarah Halimi en criant allahu Akbar dans son appartement parisien en 2017 n’est pas apte Ă  subir un procĂšs en raison de sa «capacitĂ© mentale affaiblie» au moment du meurtre.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les avocats représentant la famille ont exprimé leur indignation à la nouvelle que le meurtrier musulman pourrait encore échapper à un procÚs. La femme juive orthodoxe Sarah Halimi, 65 ans, a été battue à mort par son voisin musulman, Kobili Traoré, ùgé de 27 ans, en avril 2017.

Les voisins ont dĂ©clarĂ© avoir entendu TraorĂ© crier «allahu akbar» avant de jeter Sarah Halimi d’un balcon :  ‘J’ai tuĂ© le dĂ©mon’, a-t-il criĂ© en arabe, selon les mĂ©dias français. Des voisins auraient dĂ©clarĂ© avoir entendu le terroriste musulman crier qu’il voulait tuer la vielle femme juste avant le meurtre.

🟩 ANNONCE 🟩

En fĂ©vrier 2018, le meurtre brutal de Sarah Halimi a Ă©tĂ© dĂ©clarĂ© «attentat antisĂ©mite», Ă  la suite du tollĂ© gĂ©nĂ©ral provoquĂ© par le refus des autoritĂ©s françaises de condamner le meurtre en tant que crime de haine anti-juif. Selon certaines informations, la troisiĂšme Ă©valuation du terroriste musulman a rĂ©vĂ©lĂ© qu’il n’avait pas de maladie mentale, mais qu’il ne pouvait ĂȘtre tenu pour responsable de ses actes au moment de l’assassinat de Halimi, car il Ă©tait dans un Ă©tat de «dĂ©lire aigu». Il a Ă©tĂ© rapportĂ© dans le passĂ© que le terroriste musulman Ă©tait sous l’influence du cannabis au moment du meurtre.

 

Publicité 
🟩 ANNONCE 🟩