Un Ă©tudiant juif de 12 ans inscrit au collĂšge secondaire de Cheltenham Ă  Melbourne a Ă©tĂ© contraint de s’agenouiller et d’embrasser les chaussures d’un camarade de classe musulman, ont rapportĂ© jeudi des mĂ©dias australiens.

Ils ont dit au garçon: « Incline-toi et embrasse les pieds du garçon musulman », ou sinon il aurait fallu qu’il fasse face aux coups de neuf autres garçons qui l’ont entourĂ© dans le parc. Il a obĂ©i et des images de l’incident ont Ă©tĂ© publiĂ©es sur Instagram. Aucune mesure disciplinaire n’a Ă©tĂ© prise Ă  l’encontre des garçons impliquĂ©s dans l’agression qui a eu lieu dans un parc public.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Les mĂ©dias australiens ont Ă©galement signalĂ© un deuxiĂšme incident prĂ©sumĂ© en 2019 lorsqu’un Ă©lĂšve juif ĂągĂ© de 5 ans de l’Ă©cole primaire Hawthorn West a Ă©tĂ© appelĂ© un «cafard juif» et a Ă©tĂ© tourmentĂ© Ă  plusieurs reprises par ses camarades de classe dans les toilettes de l’Ă©cole.

La Commission australienne de lutte contre la diffamation a tirĂ© la sonnette d’alarme au sujet de la crise de l’intimidation antisĂ©mite «qui se propage rapidement» dans les Ă©coles de l’État de Victoria.

Les deux garçons ont depuis quittĂ© leur Ă©cole et l’enfant de 5 ans est scolarisĂ© Ă  la maison.

La mĂšre de l’enfant ĂągĂ©e de 12 ans a dĂ©clarĂ© que le Cheltenham Secondary College et le dĂ©partement de l’Ă©ducation avaient niĂ© toute responsabilitĂ© dans cet incident choquant et trĂšs mĂ©diatisĂ© car les faits ne se sont pas dĂ©roulĂ©s dans l’enceinte de l’Ă©cole.

«J’ai Ă©tĂ© choquĂ© par le dĂ©partement de l’Ă©ducation, parce qu’ils ne faisaient rien pour protĂ©ger mon fils, Ă  aucun moment – c’est ce qui m’a coupĂ© le souffle», a dĂ©clarĂ© la mĂšre du garçon humiliĂ©.

«La solution de tout le monde Ă  ce problĂšme consiste essentiellement Ă  envoyer votre enfant dans un externat juif», a dĂ©clarĂ© la mĂšre au journal australien Jewish News , avant d’ajouter: «Je ne sais pas. Vivons-nous dans une sociĂ©tĂ© oĂč nous devons vraiment faire cela pour ĂȘtre en sĂ©curitĂ©? »

La mĂȘme mĂšre a contactĂ© les parents du garçon musulman et ils ont Ă©tĂ© «horrifiĂ©s».

L’un des garçons qui a regardĂ© l’enfant embrasser les chaussures de l’autre dans le parc a ensuite frappĂ© le garçon juif au visage, lui faisant Ă©galement des bleus au dos et lui coupant la peau de l’Ă©paule. Pour cela, l’attaquant a Ă©tĂ© suspendu pendant cinq jours, car cela se passait dans un vestiaire d’Ă©cole, situĂ© dans l’enceinte de l’Ă©cole.

Le Dr Dvir Abramovich, prĂ©sident de la Commission australienne anti-diffamation, a dĂ©clarĂ© Ă  Daily Mail Australia: «Il s’agit d’une tache dans le systĂšme d’Ă©ducation de Victoria qui perdurera longtemps. L’intimidation et le harcĂšlement d’élĂšves juifs dans les Ă©coles publiques constituent un virus profondĂ©ment enracinĂ© qui atteint le stade de la fiĂšvre primitive et devrait nous alarmer Ă  tous. Nous atteignons progressivement un point de non retour. »

«Penser qu’en 2019, les Ă©lĂšves juifs sont victimes de violences, d’insultes et de provocations verbales, de plaisanteries fanatiques, d’exclusion sociale, de messages texte dĂ©gradants et de publications malveillantes sur Facebook est dĂ©chirant», a poursuivi Abramovich. «Les enfants sont secouĂ©s et traumatisĂ©s. Trop souvent, les parents craignent que la violence antisĂ©mite s’intensifie s’ils en informent l’Ă©cole car leur enfant deviendra une cible encore plus grande.  »

Le Dr. Abramovich a dĂ©clarĂ© que « l’ADC est prĂȘte et disposĂ©e Ă  travailler avec le gouvernement de Victoria pour faire face Ă  ce triste phĂ©nomĂšne ».

« Triste? » Vraiment? Nous aurions choisi «exaspérant» et recommandé un renvoi des responsables.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.