Après une première vague d’attaques contre des cibles pétrolières dans le Golfe, l’ambassade américaine à Bagdad et une cible israélienne sur le mont Hermon la dernière semaine de mai, l’ Iran a lancé une deuxième vague d’attaques jeudi 13 juin dans le but de lever ou d’assouplir les sanctions américaines contre le pétrole.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Plusieurs pétroliers transportant du pétrole du Golfe ont été attaqués. Un pétrolier de la compagnie norvégienne Frontline a été touché par une torpille au large de Fujaïrah. Mais aussi les navires Front Altair et le Kokuka Courageous, qui sont respectivement sous pavillon des îles Marshall et du Panama. De plus , le centre britannique des Opérations commerciales maritimes, qui dépend de la Royal Navy, fait lui aussi état d’un incident de navigation en mer d’Oman.

Il n’y a toujours pas de détails sur les mesures prises par les Iraniens lors de ces attaques. Lors de la première vague d’attaques, les Iraniens ont utilisé des hommes grenouilles pour atteindre des réservoirs de livraison rapide en plaçant des mines magnétiques fixées à leurs installations.

Le fait même que les deux explosions de jeudi dans les deux pétroliers se soient produites simultanément à la même heure dans le même secteur indique que cette fois aussi, les Iraniens ont utilisé des charges explosives avec des minuteurs.

Selon plusieurs sources dans le golfe, l’ un des pétroliers est le pétrolier Front Altair, qui porte le drapeau des Îles Marshall et peut transporter environ 2,8 millions de barils de pétrole. Ce pétrolier est chargé de pétrole à Abou Dhabi avant de rejoindre le golfe d’Oman.

Selon certains pétroliers, les pétroliers étaient en feu et leurs équipages ont dû les abandonner.
Après quelques heures jeudi matin, le siège de la cinquième flotte américaine a refusé de réagir à ces informations, un porte-parole de la marine américaine a déclaré qu’il vérifiait les informations et tentait de rassembler plus de détails.

Le Centre de surveillance maritime britannique, qui surveille les mouvements de navires dans le monde, a annoncé jeudi que des alertes avaient étaient lancés depuis des navires dans le golfe d’Oman et la mer d’Oman. La marine Britannique a demandé de faire preuve d’une extrême prudence à la suite d’un incident non spécifié,qui s’est se produit dans ces zones marines. Aucun autre détail n’a été fourni.

Des nouvelles en provenance d’Oman et du Pakistan ont fait état d’énormes explosions sur deux super-pétroliers qui naviguaient près de leurs côtes.

Vous pouvez partager cet article avec les conditions suivantes :

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

Pour accéder à tous nos sites sur un SEUL site, rendez vous sur Alyaexpress-News.com !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.