🔴 Le président Rivlin a imposé le mandat de former un gouvernement à Benjamin Netanyahu

Le président Reuven (Ruby) Rivlin a annoncé qu’il confiait la tâche de former le gouvernement au président du Likud, le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Soutenir Infos-Israel.News, c'est soutenir les médias indépendants

DECOUVREZ TOUTES NOS RECETTES SALES ET SUCREES POUR PESSAH

Au terme de l’ascension des représentants du parti à la résidence du président, le président Reuven Rivlin a décidé aujourd’hui (mardi) de confier le travail du train gouvernemental au Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a remporté le plus grand nombre de recommandations : 52 contre 49 pour Yair Lapid.

Le candidat élu dispose de 28 jours pour former un nouveau gouvernement en Israël, et dans le cas où une prolongation du processus est nécessaire, le Président a le pouvoir d’accorder une prolongation pouvant aller jusqu’à 14 jours supplémentaires sous la loi.

Dans ses remarques, le président Rivlin a déclaré : « En fait, aucun des candidats n’a la possibilité de former un gouvernement, mais la loi m’oblige à imposer le gouvernement à l’un des candidats qui l’ont accepté. 52 députés m’ont demandé de m’imposer Netanyahu, contre 49 qui ont recommandé Lapid et 7 qui ont recommandé Naftali Bennett. Je suis conscient de la position selon laquelle le Président ne devrait pas recommander un candidat contre lequel un acte d’accusation est déposé, mais la loi permet également au Premier ministre de siéger en vertu d’un acte d’accusation. J’ai donc choisi de ne pas prendre de décision sur cette base. Le président ne remplace pas la législature et la cour. »

Publicité 

« Dans cette situation où il n’y a pas de majorité de 61 partisans d’un candidat particulier, j’ai accepté ma décision en réfléchissant sur la carte des recommandeurs – et je recommanderai au membre de la Knesset la formation du gouvernement. « 

Les représentants de la liste commune ont déclaré à leur arrivée à la présidence hier soir : « Nous ne sommes pas la force décisive cette fois. » Le président Ayman Odeh a ajouté : « Nous sommes contre la voie de Netanyahu. Nous ne sommes pas dans le bloc de transformation de Sarre et de Lieberman. Nous sommes contre Netanyahu à cause de la politique politique et civique. Nous cherchions un moyen d’avoir un impact. Nous nous sommes assis avec Lapid que nous apprécions car il a dit qu’il voulait la liste commune au sein de la coalition.

Nous lui avons dit d’amener 55 recommandeurs et nous serons honorés. Le lendemain, il a dit qu’il ne pouvait pas être seul mais avec Bennett. S’il y a une possibilité que Yair Lapid forme le gouvernement sans partenariat de la droite, nous l’envisagerons. Depuis, il a changé de direction. Nous ne faisons pas partie de cet accord entre Sarre, Bennett et Lapid. « 

Dans le même temps, le député Ahmad Tibi de la faction Ta’al sur la liste commune a annoncé qu’il recommanderait le président Yesh Atid au député Yair Lapid au poste de Premier ministre, même si le nouveau président de Tikva, Gideon Saar, l’a fait – ce qui n’est finalement pas arrivé. La liste commune a indiqué au président qu’elle ne préconise aucun des candidats.

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE