Deux synagogues incendiées à Bnei Brak et Ramat Gan

Deux synagogues ont été incendiées à 15 minutes d’intervalle vers 4 heures du matin lundi. Le premier rapport faisait état d’un incendie qui a éclaté dans la section des femmes d’une synagogue à Ramat Gan, qui, selon les conclusions préliminaires, était un incendie criminel. C’était un grand incendie et la synagogue a été gravement endommagée, a rapporté Chadrei Charedim ( הפרוכת בערה: ארון הקודש בביה一כ הוצת ).

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Soutenir Infos-Israel.News, c'est soutenir les médias indépendants

DECOUVREZ TOUTES NOS RECETTES SALES ET SUCREES POUR PESSAH

Puis, 15 minutes plus tard, les pompiers ont été appelés à la synagogue Maor Israel de la rue HaChalutzim à Bnei Brak, avec un rapport faisant état d’un autre incendie. L’arche à l’intérieur de la synagogue avait été incendiée, mais les rouleaux de la Torah ont été sauvés. Les pompiers arrivés à la synagogue ont confirmé que personne n’était coincé dans le bâtiment. Le feu avait été éteint quelques minutes avant l’arrivée des pompiers.

Fire and Rescue a publié un communiqué disant : «Les pompiers ont été appelés à un incendie dans une synagogue de la rue HaChalutzim la nuit dernière, où le rideau de l’arche avait été brûlé. Le feu a été éteint par lui-même avant même l’arrivée des forces sur les lieux. Les pompiers ont vérifié le bâtiment et l’ont ventilé pour éliminer l’épaisse fumée accumulée.

La Police et les pompiers ont lancé une enquête sur l’incendie criminel.

Le président du Shas et ministre de l’Intérieur, Aryeh Deri, a déclaré à la suite de l’incident : «Je suis choqué et blessé par l’horrible crime de haine de ce soir lorsque l’arche et une synagogue ont été incendiées à Bnei Brak et Ramat Gan. Malheureusement, les récentes incitations sévères sont profondes. J’appelle la police israélienne à localiser les criminels et à les traduire en justice. »

Publicité 

Le ministre de la Construction et du Logement, le député Yaakov Litzman (UTJ), a déclaré : «Une matinée difficile et terrible au cours de laquelle deux synagogues en Israël ont été incendiées par des gens qui ont commis un crime de haine à Bnei Brak et Ramat Gan. La sévère incitation à la haine contre la tradition d’Israël et le public haredi est dangereuse et dépasse toutes les lignes rouges. La police doit agir résolument pour localiser les assaillants et les traduire immédiatement en justice. »

Le dernier Shabbat, le septième jour de la Pâque, les fidèles de la synagogue Ohel Avraham de la rue Rabbi Kook à Bnei Brak ont ​​été choqués lorsqu’ils sont arrivés pour la prière du matin et ont découvert des tranches de pain qui avaient été jetées aux deux entrées de la synagogue.

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE