Officiers de police dans la région de Lyon, France, le 27 mai 2019 (Photo: Reuters)

Cinq personnes ont Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©es par les autoritĂ©s de l’État français et inculpĂ©es d’infractions terroristes. Leurs objectifs spĂ©cifiques sont inconnus, mais l’enquĂŞte a rĂ©vĂ©lĂ© qu’ils envisageaient de frapper les synagogues et des mosquĂ©es.


La police française a dĂ©mantelĂ© une cellule nĂ©o-nazie accusĂ©e d’avoir planifiĂ© des attaques contre des synagogues ou des mosquĂ©es, ont indiquĂ© des sources judiciaires Ă  l’AFP. Une source proche de l’enquĂŞte a dĂ©clarĂ© que cinq membres du groupe, qui avait une idĂ©ologie extrĂ©miste proche de celle du mouvement nĂ©o-nazi, ont Ă©tĂ© accusĂ©s entre septembre et mai d’ĂŞtre impliquĂ©s dans la planification de ces attaques.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

« L’enquĂŞte a rĂ©vĂ©lĂ© qu’ils avaient formĂ© un complot non prĂ©cisĂ© pour mener une attaque, apparemment sur un site de prière », a dĂ©clarĂ© la source. Les fonctionnaires n’ont pas donnĂ© de dĂ©tails sur des objectifs spĂ©cifiques.

L’enquĂŞte a commencĂ© après l’arrestation d’un suspect Ă  Grenoble, dans l’est du pays, accusĂ© de dĂ©tention d’armes en septembre. Son arrestation a conduit aux quatre autres suspects, dont deux mineurs. En janvier, l’enquĂŞte a Ă©tĂ© transfĂ©rĂ©e Ă  l’unitĂ© de lutte contre le terrorisme et des membres de la cellule ont Ă©tĂ© inculpĂ©s d’infractions terroristes, notamment de prĂ©paration et de transport d’explosifs liĂ©s au terrorisme.

Parallèlement aux attaques terroristes islamistes qui frappent la France depuis 2015 – dont le dernier est un attentat Ă  la bombe Ă  Lyon le mois dernier, les autoritĂ©s ont Ă©galement dĂ©voilĂ© des programmes d’extrĂŞme droite visant Ă  mener des attaques terroristes. En novembre, six personnes soupçonnĂ©es d’avoir planifiĂ© une attaque contre le prĂ©sident Emmanuel Macron ont Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©es.

En juillet 2017, un homme de 23 ans a Ă©tĂ© accusĂ© d’avoir planifiĂ© l’assassinat du prĂ©sident Ă  l’occasion du 14 juillet . Il a dit aux enquĂŞteurs qu’il voulait assassiner Macron avec « des musulmans, des juifs, des noirs et des gays ». Trois couteaux ont Ă©tĂ© trouvĂ©s dans sa voiture. En juin dernier, 13 membres d’une organisation extrĂ©miste ont Ă©tĂ© arrĂŞtĂ©s par la police antiterroriste, soupçonnĂ©s de vouloir attaquer des musulmans.

infos israel sos netivot cqvc israelchrono rakbeisrael

                                            OU 

SOUTENEZ NOS ACTIONS AFIN DE CONTINUER A VOUS DONNER DES INFOS !

❣️ SOUTENEZ L'EQUIPE D'INFOS-ISRAEL.NEWS ❣️

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.