Nos forces ont ciblé une infrastructure militaire construite pour le Hezbollah dans la région de la ville de Tel-Elhara, qui surplombe Israël. Selon les Syriens, certains des missiles ont été interceptés.

Le réchauffement de la frontière syrienne. Cette nuit (entre les troisième et quatrième heure) les forces aériennes de Tsahal ont attaqué des cibles à Tel al-Hara, une ville dans la province nord-ouest de Daraa, qui est un point stratégique car elle domine les hauteurs du Golan, selon les rapports des agences de nouvelles syrienne « SANA ».

Selon le reportage, des missiles auraient été tirés sur Jubtah al-Hashab et Tel al-Hara, où une infrastructure iranienne avait récemment été déployée pour l’organisation terroriste Hezbollah, qui comprend des postes d’observation et des bases de communication. Selon des sources syriennes, un système anti-aérien syrien aurait également été déployé dans la région.

Selon les Syriens, leurs systèmes de défense aérienne ont intercepté un certain nombre de missiles. En outre, des dégâts ont été signalés, mais pas de victimes, et Israël a eu recours à la guerre électronique pour perturber le radar syrien.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme a indiqué que l’attaque attribuée à Israël la nuit dernière visait aussi des positions du régime syrien et de ses milices fidèles dans la région de Tel al-Hara, à la périphérie du district de Daraa. Des batteries anti-aériennes et un système radar appartenant à l’armée syrienne auraient également été localisés dans la zone attaquée.

Publicité 

ABONNEZ VOUS A NOTRE COMPTE YOUTUBE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.