Un agent du renseignement iranien s’est fait passer pour un juif iranien sur Facebook et a recrutĂ© plusieurs IsraĂ©liennes pour mener des missions secrĂštes pour la RĂ©publique islamique, a rĂ©vĂ©lĂ© mercredi le Shin Bet (Agence de sĂ©curitĂ© israĂ©lienne).

Les femmes sont accusĂ©es d’avoir transmis des photos de sites en IsraĂ«l Ă  la personne qui les a contactĂ©es sur Facebook et d’avoir reçu de l’argent de sa part. Deux d’entre elles sont dĂ©tenues depuis novembre et le GSS a interdit Ă  trois d’entre eux de rencontrer leurs avocats pendant vingt jours.

Quatre IsraĂ©liennes d’Iran sont accusĂ©es d’avoir travaillĂ© pour un agent du renseignement iranien qui Ă©tait en contact avec elles sur Facebook et WhatsApp, et lui a transmis des photos de sites en IsraĂ«l Ă  sa demande – la publication a Ă©tĂ© autorisĂ©e aujourd’hui (mercredi). Entre autres, il leur a Ă©tĂ© demandĂ© de fournir Ă  l’agent des photos de la rĂ©sidence du Premier ministre, de l’ambassade amĂ©ricaine Ă  JĂ©rusalem et des bureaux de vote, et a reçu de l’argent de sa part. Elles sont inculpĂ©es du dĂ©lit de contact avec un agent Ă©tranger, passible d’une peine maximale de 15 ans de prison, et trois d’entre elles sont Ă©galement inculpĂ©s de fourniture d’informations pouvant profiter Ă  l’ennemi, passible d’une peine maximale de trois ans en prison. Le mari de l’une des prĂ©venues – un chauffeur de taxi qui l’a conduite pour photographier l’un des sites – est accusĂ© d’avoir aidĂ© et encouragĂ© la fourniture d’informations pouvant profiter Ă  l’ennemi.

L’acte d’accusation a Ă©tĂ© dĂ©posĂ© devant le tribunal de district de JĂ©rusalem la semaine derniĂšre, Ă  la suite d’une enquĂȘte menĂ©e par le Service gĂ©nĂ©ral de sĂ©curitĂ© (GSS) et la police. Elles sont dĂ©tenues, dont deux depuis novembre, mais le GSS, la police et le parquet se sont abstenus ? rĂ©vĂ©lant leur dĂ©tention Ă  ce jour. Le GSS a interdit Ă  trois des accusĂ©es de rencontrer leurs avocats pendant vingt jours.

Selon l’acte d’accusation, l’agent iranien s’est prĂ©sentĂ© aux femmes comme un musulman intĂ©ressĂ© par le judaĂŻsme ou comme un entrepreneur juif iranien. Il a contactĂ© les accusĂ©es via les groupes Facebook de la communautĂ© Peres en IsraĂ«l et s’est appelĂ© sur Facebook « Rambond Namdar ». L’acte d’accusation indique que dans un certain nombre de cas, il a transfĂ©rĂ© plusieurs milliers de dollars aux accusĂ©es et que, entre autres, il leur a Ă©tĂ© demandĂ© d’ordonner Ă  leurs fils de s’enrĂŽler dans des unitĂ©s militaires spĂ©cifiques telles que la marine ou les services de renseignement. Selon le GSS, toutes les femmes savaient ou soupçonnaient qu’il Ă©tait un homme du renseignement iranien, mais ont continuĂ© Ă  travailler pour lui.

Selon l’acte d’accusation, l’agent a opĂ©rĂ© avec trois des femmes pendant des annĂ©es, pour plusieurs milliers de shekels qui leur ont Ă©tĂ© transfĂ©rĂ©s de diverses maniĂšres, notamment par l’intermĂ©diaire d’un coursier en son nom pendant les vacances de l’une d’entre elles en Turquie. Le mari de l’une d’entre elles est accusĂ© d’avoir aidĂ© Ă  la diffusion d’informations pouvant profiter Ă  l’ennemi parce qu’il l’a aidĂ©e Ă  documenter l’ambassade amĂ©ricaine Ă  Tel-Aviv.

Dans l’une des principales affaires de l’acte d’accusation, l’agent a demandĂ© Ă  l’un des prĂ©venus d’installer une camĂ©ra cachĂ©e dans une salle de massage qu’elle exploitait Ă  son domicile, et d’offrir un massage mĂ©dical Ă  un dĂ©putĂ©, qu’elle connaissait de son travail. Selon l’acte d’accusation, l’accusĂ©e a Ă©tĂ© chargĂ©e par l’agent de contacter le dĂ©putĂ© et mĂȘme d’acheter un cadeau pour elle avant la rĂ©union. Le contenu de la conversation a Ă©tĂ© transmis Ă  l’agent, qui a ensuite fait pression sur elle pour qu’elle recontacte le dĂ©putĂ© afin de lui offrir un massage mĂ©dical. Selon l’acte d’accusation, “le dĂ©putĂ© a poliment rejetĂ© l’offre de l’accusĂ©e”.

L’accusĂ©e est un facteur clĂ© dans l’enquĂȘte du GSS. Selon l’acte d’accusation, entre autres, et selon ses instructions et ses demandes, elle a fourni Ă  l’agent un schĂ©ma du bureau du maire de Beit Shemesh, des documents sur la cĂ©rĂ©monie de remise des diplĂŽmes de son fils dans l’armĂ©e, des photographies de son certificat d’enrĂŽlement et un disque, et elle a Ă©galement essayĂ© de documenter le bĂątiment de l’ambassade amĂ©ricaine Ă  JĂ©rusalem. L’acte d’accusation indique qu’en mai 2018, on lui a demandĂ© de documenter le bĂątiment de l’ambassade des États-Unis Ă  JĂ©rusalem. Elle s’est rendue dans la capitale avec son fils et lorsqu’ils sont arrivĂ©s Ă  l’ambassade dans le quartier d’Arnona, les deux ont Ă©veillĂ© les soupçons du personnel de sĂ©curitĂ© sur les lieux et elle n’a pas pu le documenter.

Aussi, alors que la prĂ©venue Ă©tait en vacances en Turquie, un inconnu lui a remis un carton de 3 000 dollars dans un magasin proche de l’hĂŽtel oĂč elle sĂ©journait, ce qui s’est fait en coordination avec l’agent. On lui a Ă©galement demandĂ© de se documenter en train de voter aux urnes lors de deux campagnes Ă©lectorales, le quartier de la gare centrale de Tel-Aviv, le poste de police voisin de Merhav Yiftach et le parc voisin, mais ne l’a finalement pas fait. Selon l’acte d’accusation, en 2021, elle a reçu l’ordre de se rendre Ă  Tel Aviv et de documenter un Ă©vĂ©nement de la communautĂ© LGBT, mais ne l’a pas fait par crainte de la propagation du corona.

La relation avec l’un des autres accusĂ©s a commencĂ© en mars 2020, lorsque l’agent s’est prĂ©sentĂ© Ă  elle en tant qu’entrepreneur juif vivant en Iran et intĂ©ressĂ© par la vie des diplĂŽmĂ©s de Peres en IsraĂ«l. Entre autres choses, il a donnĂ© Ă  l’accusĂ©e 1 240 dollars australiens, lui a proposĂ© de payer pour la construction d’un cafĂ© ou l’augmentation du nombre d’opĂ©rations et lui a demandĂ© si elle connaissait des agents du Shin Bet. L’agent a demandĂ© des dĂ©tails sur l’accusĂ© Ă  Persia Famous Israel et lui a donnĂ© un description du prix de la communautĂ© immigrĂ©e en IsraĂ«l, et a dĂ©taillĂ© dans quoi ils sont engagĂ©s et oĂč ils sont concentrĂ©s.

Selon l’acte d’accusation, dans l’une des conversations entre eux, la prĂ©venue a dĂ©clarĂ© Ă  l’agent qu’elle n’avait pas auditionnĂ© pour la sĂ©rie “TĂ©hĂ©ran”, ce qui l’a amenĂ© Ă  lui demander le numĂ©ro de tĂ©lĂ©phone des producteurs de la sĂ©rie. Dans le cadre de leurs conversations, elle a fourni Ă  l’agent des vidĂ©os d’interceptions du Dome de fer qu’elle a reçues de ses amis et a Ă©galement Ă©tĂ© invitĂ©e Ă  contacter le journaliste israĂ©lien de Dov Yitzhaki, qui couvre les affaires israĂ©liennes pour une chaĂźne qui s’oppose au rĂ©gime iranien.

Un autre accusĂ©, qui gĂšre des Ă©missions de radio pour la communautĂ© persane en IsraĂ«l, a Ă©tĂ© le dernier Ă  ĂȘtre arrĂȘtĂ© au milieu du mois dernier. Selon l’acte d’accusation, elle a Ă©tĂ© embauchĂ©e par l’agent mĂȘme si elle soupçonnait qu’il Ă©tait un agent de renseignement iranien. L’acte d’accusation prĂ©cise que la connexion entre les deux a commencĂ© en 2014, et Ă  sa demande il lui a envoyĂ© des photographies de son passeport, le ministĂšre de l’IntĂ©rieur Ă  Rishon Lezion Ă  l’intĂ©rieur, l’ambassade amĂ©ricaine Ă  Tel Aviv de l’extĂ©rieur, les studios de la radio oĂč elle travaillait, la vue depuis son domicile, l’entrĂ©e du centre commercial de Holon, le bĂątiment du Mossad, l’Institut national d’assurance de Holon et le poste de police de Holon.

L’accusĂ©e a Ă©galement Ă©tĂ© invitĂ©e Ă  documenter les bĂątiments militaires, y compris le campus de Tel-Aviv, mais a refusĂ© de le faire. On lui a ensuite demandĂ© de documenter le Mur occidental, la rĂ©sidence du Premier ministre Ă  JĂ©rusalem et les manifestations contre celui-ci, ainsi que d’obtenir l’adresse e-mail du Premier ministre de l’Ă©poque Benjamin Netanyahu et l’adresse rĂ©sidentielle du chef d’Ă©tat-major Aviv Kochavi, mais “OĂč sont les quartiers gĂ©nĂ©raux du GSS et du Mossad” et qui dirige les organisations, mais ne l’a pas fait. Il y a environ un an, elle a dĂ©cidĂ© de bloquer la communication avec l’agent sur les rĂ©seaux sociaux.

Selon l’acte d’accusation, le quatriĂšme prĂ©venu, Ă  deux reprises, a transfĂ©rĂ© de l’argent Ă  un autre prĂ©venu Ă  la demande de l’agent. À une occasion, sa niĂšce, qui vit en Iran, a reçu mille dollars d’un agent liĂ© Ă  l’agent, et le dĂ©fendeur a transfĂ©rĂ© l’argent Ă  un autre dĂ©fendeur. À une autre occasion, alors que le dĂ©fendeur Ă©tait en Turquie, un Ă©tranger lui a donnĂ© une enveloppe avec mille dollars dans le magasin, et elle leur a pris 500 $ et a transfĂ©rĂ© le reste Ă  un autre dĂ©fendeur.

Un dĂ©tenu qui a rencontrĂ© l’un des accusĂ©s Ă  la prison de Neve Tirza a dĂ©clarĂ© Ă  Haaretz que l’accusĂ© pleurait sans arrĂȘt. Selon l’arrestation, l’accusĂ© lui a dit qu’elle “a commencĂ© Ă  correspondre avec cette personne en hĂ©breu aprĂšs avoir vu que le rabbin de la communautĂ© Ă©tait un de ses amis sur Facebook. Un jour, elle a reçu une invitation Ă  interroger la police de Petah Tikva. Quand elle est arrivĂ©e, elle a Ă©tĂ© ramenĂ©e Ă  moins trois pour un interrogatoire du GSS, et pendant deux semaines, elle a Ă©tĂ© interrogĂ©e huit heures par jour. Selon elle, il y a eu des enquĂȘtes au cours desquelles ils lui ont bandĂ© les yeux et l’ont menacĂ©e. Elle pleure tout le temps qu’elle veut voir ses petits-enfants, elle est juste brisĂ©e.”

“Des citoyens ordinaires pris dans une histoire kafkaĂŻenne.”
L’avocat Ben-Zion Citrin, l’avocat du couple mis en cause dans l’affaire, a rĂ©pondu : « Il s’agit d’une affaire difficile et tragique, dans laquelle des citoyens ordinaires se sont retrouvĂ©s pris dans une histoire kafkaĂŻenne qu’on ne pouvait pas du tout imaginer et qui a enflĂ© de maniĂšre disproportionnĂ©e. À partir des faits dĂ©taillĂ©s dans l’acte d’accusation, on peut apprendre la faussetĂ© de l’affirmation de tout risque pour la sĂ©curitĂ© prĂ©tendument causĂ© en raison des actes qui leur sont attribuĂ©s. « Il convenait de clore l’affaire d’une toute autre maniĂšre et non dans une situation dĂ©lirante, dans laquelle deux citoyens innocents, actifs dans le rapatriement des juifs d’Iran et opposĂ©s au rĂ©gime, seront arrĂȘtĂ©s, soumis Ă  de fortes pressions et empĂȘchĂ©s de voir un avocat pendant plusieurs jours jusqu’Ă  ce qu’ils signent des aveux.

L’avocat Asher Ohayon, reprĂ©sentant l’un des prĂ©venus, a rĂ©pondu : « C’est une tempĂȘte dans un verre d’eau. C’est une histoire qui ne s’Ă©carte en rien d’une relation personnelle et Ă  ce seul niveau toutes les conversations entre eux ont eu lieu. “Quand vous ĂȘtes dans l’interrogatoire du GSS, on vous dit que c’Ă©tait un espion et vous y ĂȘtes Ă©levĂ©, mais quand vous le lisez dans son contexte, vous rĂ©alisez qu’elle ne soupçonnait pas vraiment qu’il Ă©tait un espion. Elle dit qu’elle l’aimait comme un frĂšre.”

Israel Gaza Hamas : depuis l’Origine du Conflit jusqu'à la Guerre d’Octobre 2023

  De toute façon, c'est mieux d'ĂȘtre Ă  la maison Kit de survie de qualitĂ© avec garrot (tige aluminium) Bandages et matĂ©riel de premiers secours pour Ă©viter toute dĂ©tĂ©rioration - livrĂ©s dans un Ă©tui compact Maintenant Ă  partir de 120 NIS pour le kit sur la photo Y compris les frais de port ✈ Profitez-en : https://s.click.aliexpress.com/e/_DFljc2D

IMPORTANT : Nous sommes tous des bénévoles et préparons des repas aux soldats lors de cette guerre innatendue.

Pour faire un don par Paypal ou CB , cliquez sur le bouton "Faire un don" par PAYPAL OU CARTE BANCAIRE :

REJOIGNEZ NOUS

Vous pouvez nous joindre sur notre canal Telegram afin de mettre fin Ă  la censure sur Facebook qui vous empĂȘche de voir notre fil d'actualitĂ©s depuis plus de deux annĂ©es ! : https://t.me/infoisraelnews

De vous réabonner à ma timeline sur Facebook : https://www.facebook.com/alyaexpress/
De vous réabonner sur notre page Facebook :
De vous joindre sur notre Twitter : https://twitter.com/InfosIsraelNews
Ce sont les liens de tous nos sites d'informations :
Alyaexpress-News : https://alyaexpress-news.com/
Infos Israel.News : https://infos-israel.news/
Rak Bé Israel : https://rakbeisrael.buzz/
CQVC.online : https://cqvc.online/
La Roulotte du Hayal : https://sosnetivot.com/
Ougasheli : https://ougasheli.com/

 

Nos autres sites sur Alyaexpress-News
  • Infos Israel News - Toute l'info en direct d'Israel
Lien  : https://infos-israel.news/
  • RAK BE ISRAEL - Les infos liĂ©es Ă  toutes les bonnes nouvelles en Israel
Lien  : https://rakbeisrael.buzz/
  • CQVC - Recherche et analyses contre les fakes news !
Lien : https://cqvc.online/
  • Alyaexpress-News - Les infos de tous nos sites rĂ©unis :
Lien  : https://alyaexpress-news.com/
  • Ougasheli - La pĂątisserie et la cuisine juive
Lien  : https://ougasheli.com/
  • Israel Chrono : Vente produits de la mer morte, produits judaĂŻques, cadeaux Bar et Bat Mitsva .....et plein de nouveaux produits chaque jour Ă  des prix imbattables !
Lien : https://israelchrono.com/