La radio TĂ©hĂ©ran a annoncĂ© lundi que Asgar Ashraf, l’un des commandants de la Force Qods au sein des Gardiens de la rĂ©volution iraniens (CGRI), a Ă©tĂ© tuĂ© lors d’affrontements dans le nord de la Syrie. Selon la radio de TĂ©hĂ©ran, Bashpur a Ă©tĂ© tuĂ© lors de combats avec des rebelles djihadistes au nord de la Syrie.

Radio Téhéran a noté que le commandant de la force de Kuds tué venait de la ville de Ray, au sud de Téhéran, et proche du major Kassem Suleimani, éliminé par les USA.

Le rĂ©seau de tĂ©lĂ©vision iranien Al-Alam a rapportĂ© qu’Asgar Ă©tait un haut commandant de Quds et Ă©tait responsable de la planification des opĂ©rations spĂ©ciales en Syrie.

On ne sait pas exactement oĂą il a Ă©tĂ© tuĂ©. Cependant, il est probablement tuĂ© ou Ă  la base des Gardiens de la rĂ©volution iraniens Ă  Nairb (au sud d’Alep), attaquĂ© par les forces rebelles, ou tuĂ© sur le front de combat près de la ville de Khan Toman, oĂą les insurgĂ©s djihadistes islamiques turkmènes (TIP) ont attaquĂ© l’armĂ©e arabe syrienne (SAA) et des forces de dĂ©fense locales (LDF).

La mort d’Asgar Ă  Ashpur survient juste un mois après l’Ă©limination de Suleimani lors d’une frappe aĂ©rienne amĂ©ricaine menĂ©e par un drone près de l’aĂ©roport international de Bagdad.

La photo

Lorsque le général Kassem Suleimani était encore en vie, il a empêché Bashpur de sortir et de combattre en Syrie parce que la vie de Bashpur était importante pour Suleimani et les tâches assignées à la force Quds à travers le Moyen-Orient. 

Ashpur (barbu à gauche) dans une photo conjointe avec le général de division Kassem Suleimani:

[signoff@

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.