🔴Israel en alerte : La permission des soldats de Menaché pour Roch Hachana annulée, sécurisation de la zone

Le ministre de la DĂ©fense Benny Gantz a fait une Ă©valuation de la situation ce matin (lundi) avec le chef du Shin Bet Nadav Argaman, le chef d’Ă©tat-major du major suite Ă  l’Ă©vasion des 6 terroristes dangereux d’une prison israĂ©lienne depuis un tunnel.

Soyez le premier informé - Rejoignez notre page Facebook.

Le ministre de la Défense a été mis au courant des efforts de renseignement et opérations sur le terrain, et donner des consignes et renforcer la présence des forces aux postes frontaliers et des passages frontaliers. Il y a une préparation opérationnelle afin de mener toutes les actions nécessaires à la capture de terroristes en pleine coopération avec le Service général de sécurité et tous les organismes de sécurité.

A l’issue de l’Ă©valuation de la situation dans le secteur de la brigade Menashe, il a Ă©tĂ© dĂ©cidĂ© de faire revenir les combattants et les responsables partis en vacances pour Roch Hachana afin d’aider dans les recherches dans la ville la plus proche de l’Ă©vasion : JĂ©nine.

🟦 ANNONCE 🟦

Des centaines de Rabshakehs ( ceux qui surveillent les ychouvime juifs en Judee Samarie) ont élevé le niveau de vigilance depuis ce matin

L’organisation Rabshakeh rapporte que des centaines de Rabshakehs Ă  travers le pays sont prĂŞts en fonction de la situation. Dès les premières heures du matin avec la nouvelle de l’Ă©vasion des six terroristes de la prison de Gilboa, tous les Rabshakehs sont en Ă©tat d’alerte pour rĂ©pondre Ă  tout scĂ©nario qui pourrait se dĂ©velopper comme une prise d’otage.

Publicité 

 » Nous participons constamment aux recherches et Ă©valuons de situation avec les responsables militaires et de sĂ©curitĂ© et nous ferons tout pour continuer Ă  protĂ©ger les localitĂ©s et les habitants d’IsraĂ«l. Nous ferons le point sur tout dĂ©veloppement dans l’espoir de calme pendant les fĂŞtes  »

Selon le Porte-parole de Tsahal, les forces de Tsahal participent à la poursuite des prisonniers de sécurité :

 » Les combattants de Tsahal, en coopĂ©ration avec le Shin Beth, aident la police israĂ©lienne et le service pĂ©nitentiaire Ă  rechercher les prisonniers de sĂ©curitĂ© qui se sont Ă©vadĂ©s de la prison de Gilboa plus tĂ´t ce matin. Un certain nombre d’avions ont Ă©galement Ă©tĂ© affectĂ©s Ă  des missions contractuelles. Des combattants de Tsahal sont dĂ©ployĂ©s dans toute la JudĂ©e-Samarie.’

Selon un informateur de Judee Samarie : « Les gens du Jihad islamique ne font confiance Ă  personne. Le fait qu’ils aient ajoutĂ© Zabeidi, un homme du Fatah, Ă  leur fuite indique qu’ils ont eu besoin d’une aide extĂ©rieure. Zabeidi a de grandes quantitĂ©s d’armes et a des complices dans le camp de JĂ©nine qui peuvent les aider Ă  s’Ă©chapper et Ă  se cacher.’

C’est un civil israĂ©lien qui a prĂ©venu la police de cette Ă©vasion ! Quelques heures après l’ Ă©vasion de six terroristes de la prison de Gilboa dans le nord , un appel tĂ©lĂ©phonique est rĂ©vĂ©lĂ© dans lequel un citoyen israĂ©lien a informĂ© la police d’un mouvement suspect autour de la prison et a demande de faire venir une patrouille ».

Citoyen israĂ©lien « Je suis passĂ© par la prison de Shita », a dĂ©clarĂ© le citoyen vers deux heures du matin, « J’y ai vu quelqu’un de suspect bizarre proche de la prison Ă  pied. »

RĂ©ponse de la Police : « Quelqu’un et quel endroit ?

Citoyen : « Quelqu’un de suspect qui a l’air arabe avec des vĂŞtements bizarres proche de Bet Shean et Gilboa.

Le citoyen a ajoutĂ© plus tard: « C’est Ă©trange car il y a personne lĂ -bas d’habitude dans cette rĂ©gion. »

La police a ensuite demandé des détails: « Est-il sur la route ou sur le bord de la route ? »

Citoyen : « Sur le coté, comme chemin de terre, juste après la prison ».

Il est intĂ©ressant de noter que la chaĂ®ne libanaise Al-Mayadin a pu informer Ă  un stade prĂ©coce qui Ă©tait le commandant de l’escouade des prisonniers de sĂ©curitĂ© Ă©vadĂ©s : « Muhammad Al-Arda, le djihadiste »

Sont-ils toujours en territoire israĂ©lien ? Ont-ils fui vers les territoires de l’AutoritĂ© palestinienne ou, avec l’aide de complices, sont-ils allĂ©s aussi loin que possible : en Jordanie ou peut-ĂŞtre au Liban (via Rajar) ?

Rappelons que les prisonniers se sont Ă©vadĂ©s de la prison vers une ou deux heures du soir. On estime maintenant de plus en plus que les six se trouvent dans les territoires de l’AutoritĂ© palestinienne et l’on craint qu’ils tentent de fuir vers la Jordanie. Une source jordanienne qui s’est entretenue avec « IsraĂ«l Hayom » a dĂ©clarĂ© qu’IsraĂ«l avait envoyĂ© un message aux Jordaniens que l’armĂ©e israĂ©lienne renforçait ses forces Ă  la frontière orientale.

 
🟦 ANNONCE 🟦