Après des jours difficiles d’émeutes à Paris, plus d’une centaine d’immigrants français sont arrivés en Israël, depuis les villes de Paris, Lyon, Marseille et Strasbourg par des vols organisés par la Communauté.

Les immigrés débarquent deux jours seulement après le jour de la libération de la Bastille (14 juillet), le Jour de l’indépendance française, qui a provoqué cette année des troubles et des émeutes, dans le prolongement de la manifestation des « gilets jaunes », une manifestation contre le coût de la vie.

À la fin du mois de juin, l’année scolaire s’est terminée en France, de sorte que pendant les mois de juillet et août, il sera possible de voir un grand nombre d’enfants qui rejoindront le système éducatif israélien dès le 1er septembre.

Ainsi, sur les 111 immigrants arrivés aujourd’hui, la moitié (52) étaient des enfants. Les immigrés sont rejoints par 80 immigrés français arrivés au début du mois et le même nombre d’immigrés venus d’Ukraine, d’Azerbaïdjan, d’Argentine, du Brésil, de Géorgie et de plusieurs autres pays qui ne peuvent être exposés en raison de contraintes de sécurité.

De nombreux immigrants ont été exposés à des émeutes à Paris et ont même déclaré que le chaos et la peur qui régnaient dans la rue les ont poussés à s’enfermer chez eux et à cacher leur identité juive.

« Les organisateurs des manifestations sont également antisémites et dangereux, a déclaré Valerie Ohayon, 57 ans, qui vient de Paris à Netanya. » C’est également la raison principale de mon immigration. Je ne peux porter une étoile de David et je pense que l’antisémitisme est omniprésent. »

 » Si l’on ajoute au fait que l’économie est faible et que la France est très déficitaire, je ne vois aucune raison de rester en France. Chaque décision doit être prise à bon escient. Mon mari et moi réfléchissons à l’Aliya depuis trois ans et sommes aujourd’hui en Israël. « 

Rak Be Israel, le top d’Israël !

Ce qu'on vous cache - CQVC 

Alyaexpress-News 

Ougasheli.com 

Joseph (39 ans) de Paris était plein de colère contre les émeutiers : « Ce qui se passe avec les gilets jaunes est une honte. Cela a causé beaucoup de dégâts au gouvernement français et créé beaucoup de problèmes de sécurité. Il n’y a pas de sécurité personnelle et il est vraiment dangereux de se promener dans les rues. « 

Joseph est monté avec sa femme et ses trois enfants et demande de ne pas donner son nom complet. Il a ensuite évoqué le sentiment d’insécurité qui régnait dans les rues de Paris depuis que la ville était remplie d’immigrés et inondée de problèmes économiques. « Je viens en Israël pour assurer un meilleur avenir à mes enfants. C’est important pour moi qu’ils puissent se promener librement et vivre dans notre maison. « 

Yael Eckstein, président de la Fondation de l’amitié : « Chaque immigrant dans le Fonds de l’amitié est pour nous un monde entier. Nous accompagnons les immigrants même après leur arrivée en Israël et faisons de grands efforts pour les absorber en Israël. Les mois de juillet et août sont un temps record pour l’immigration en Israël de divers pays et nous accueillons les milliers de nouveaux immigrants qui nous ont rejoint cette année, nous préparons leur integration et espérons que leur nombre ne fera qu’augmenter. « 

🟦 ANNONCE 🟦

   

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.