Netanyahou : « Israël est une bougie dans l’obscurité » (vidéo).

« Israël est confronté à une lutte pour son existence et son indépendance, tout comme les Maccabim l’ont fait dans l’histoire de Hanoukka », a dit le Premier ministre Binyamin Netanyahou ce dimanche soir.

Les remarques du premier ministre ont été faites lors de l’allumage de la première bougie au Mur occidental (Kotel) à Jérusalem.

Rejoignez moi sur la Newsletter, Telegram et Facebook 

Newsletter
Telegram
Facebook

« Il y a 2.200 ans, une poignée de combattants juifs s’est levée et a défait ce qui était alors un empire mondial. Ce fut avant l’ascension de Rome. L’empire séleucide grec était alors très fort et ce, pendant le règne d’Antiochus IV qui fut très cruel.

En effet, face à la menace,  notre unité fut notre grandeur. Les Maccabim ont combattu, tout d’abord pour restaurer cette indépendance [spirituelle], mais ils ne furent pas satisfaits. Une partie de la population voulait qu’ils s’arrêtent là. Mais ils ne sont pas inclinés; ils se sont battus pour restaurer leur indépendance politique. Ils ont compris que, sans indépendance politique il n’y avait aucune chance d’assurer l’indépendance spirituelle », a déclaré M. Netanyahu.

« Cet effort, qui a assuré sans aucun doute l’avenir de notre peuple, sert également comme symbole et comme exemple pour les peuples en général et la force d’un peuple associée à la force de l’esprit. … La lutte d’Israël aujourd’hui, comme on disait alors, en ces jours est avant tout une lutte pour notre existence, notre indépendance et notre culture, mais aussi pour toute l’humanité », a-t-il poursuivi.

« Israël est une bougie dans l’obscurité. Autour de nous, il y a une grande obscurité et ici à Jérusalem, dans l’État d’Israël, nous levons la bannière de l’indépendance et l’honneur de l’homme, le droit du peuple juif de vivre libre dans son pays et dans sa ville, la même ville que les Maccabim ont libérée.

« Cette bataille a continué dans notre génération. Dans chaque génération, ils se sont levés pour nous détruire et dans chaque génération, le Saint, béni soit-Il, nous a sauvés d’eux, à condition que nous détenions la bannière et la bougie, et aussi l’épée d’Israël. Et ici, nous faisons juste cela. Tout d’abord, pour nous défendre, mais je dis que nous défendons l’ensemble de l’humanité, ainsi que la culture de toute l’humanité, contre la brutalité débridée que le monde aujourd’hui commence à comprendre.

« Cette lutte est appréciée par de nombreux peuples. J’étais juste à une conférence internationale, et j’ai vu cette appréciation, l’admiration que les dirigeants du monde ont pour l’Etat d’Israël, et le fait que nous nous battons contre les ténèbres de l’Islam radical, que nous luttons au quotidien contre le terrorisme. Ils ont une grande admiration pour l’Etat d’Israël et pour nos soldats », a déclaré M. Netanyahu.

Il a félicité les agents de la police des frontières pour leur « travail sacré » dans la défense du peuple d’Israël.

« Nous pouvons augmenter les salaires des soldats, comme nous l’avons fait aujourd’hui, mais votre véritable salaire est votre contribution à la gloire d’Israël, et la gloire d’Israël ne ment pas. Ici, nous sommes debout, près du Saint des Saints, non loin de là. Nous pouvons surmonter tous les obstacles et tous les défis, et je crois que cela est un symbole aujourd’hui, surtout à son époque, pour la restauration d’Israël et la gloire d’Israël.

« Avec l’aide de Dieu, nous serons très nombreux dans le monde à comprendre de plus en plus avec le passage du temps. Je vais dire la bénédiction sur la première bougie de Hanoukka. Je souhaite à tout le peuple d’Israël une Hanoucca Sameah », a conclu M. Netanyahu.